Les chapitres space marines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les chapitres space marines

Message  pahul le Lun 25 Mai 2015 - 12:32

L'un d'entre vous ayant fixé son historique pré space marine, il est temps de vous présenter son chapitre :

Les Blood Ravens


Chapitre Fondateur : Inconnu
Fondation : Inconnue
Chapitres Successeurs : Inconnus
Maître de Chapitre : Gabriel Angelos
Monde d'origine : Aucun, plusieurs Barges de Bataille.
Fortresse-Monastère : Omnis Arcanum
Couleurs : Rouge-brun
Spécialité : Archivistes
Forces estimées : ~1000 Marines
Organisation : Codex
Cri de Guerre : "Le savoir c'est le pouvoir, il faut le garder !"
Stabilité des gènes : Stables

Les Blood Ravens sont un Chapitre Space Marine loyaliste.
Chapitre secret et ritualiste, les Blood Ravens ont écrit une glorieuse histoire de combats héroïques au nom de l'Imperium.


  • Apparence et Marquage



L'armure des Blood Ravens est rouge avec les épaulières peintes en blanc cassé avec les bordures noires.


Le symbole du chapitre est une goutte de sang rouge au centre d'un corbeau noir.


Le chapitre suit les enseignements du Codex Astartes en ce qui concerne le marquage d'escouade, présent sur l'épaulière droite. La manière dont sont identifiées les compagnies est inconnue.


  • Histoire



On sait peu de choses sur l'origine du Chapitre, les registres ayant mystérieusement disparu il y a longtemps, à moins qu'ils n'aient été détruits. Les Blood Ravens eux-mêmes ignorent de quelle Légion Space Marine ils descendent et font référence à leur ancêtre sous le nom de « Primarque Inconnu ».

Comme pour compenser leur manque de connaissance sur leurs origines, les Blood Ravens ont développé un profond respect pour l'information, confinant à l'obsession. Ils établissent des dossiers complets sur tous les sujets, étudient leurs adversaires et agrandissent constamment les archives bien organisées de leur Chapitre. Ils amassent et étudient des documents et des artefacts sur la base de leurs croyances selon lesquelles le savoir est l'arme la plus efficace au combat.

Les Blood Ravens se distinguent également par le fait qu'un nombre disproportionné de leurs Frères de batailles présentent des aptitudes psychiques, à tel point que la fonction de Maître de Chapitre était occupée par le Maître Archiviste jusqu'à la trahison de l'ancien Maitre Azariah Kyras. Ce dernier est traqué et vaincu par Gabriel Angelos sur Tartarus.

Cette combinaison de recherches approfondies et de talents psychiques est considérée comme la source de nombreuses victoires décisives du Chapitre, car elle expliquerait en effet leur étrange capacité à prédire le lieu et le moment de la prochaine attaque des adversaires de l'Empereur. Elle entretient dans tous les cas la forte aura mystique entourant les Blood Ravens.

Le Chapitre semble suivre les préceptes du Codex Astartes assez rigoureusement. Mis à part la fonction de Maître de Chapitre, le fait qu'ils ne nomment pas leurs escouades, mais leurs donnent un simple numéro constitue l'écart le plus significatif par rapport aux enseignements de Roboute Guilliman.


  • Maître de chapitre :



Gabriel Angelos


La carrière du capitaine Angelos a connu une ascension très rapide, puisqu'il n'a que 30 ans de service. Chose suffisamment rare pour être soulignée, le Capitaine Angelos se soucie particulièrement des civils. Il alla même, lors de l'assaut des Blood Ravens sur Tartarus, jusqu'à assigner plusieurs des vaisseaux du Chapitre à l'évacuation des habitants. Il se sent coupable de la destruction par Exterminatus de Cyrene, sa planète natale ainsi que celle de nombreux autres Blood Ravens.

Lorsque Davian Thule fut bléssé par les Tyrannides dans le Sous-secteur Aurelia, il aida à distance le Commandant sur place, et arrivera avec des renforts pour la bataille finale contre la Flotte-Ruche sur Typhon Primaris, où il combattra lui-même, aux coté du Commandant, un Prince Tyrannide Alpha.
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chapitres space marines

Message  pahul le Lun 1 Juin 2015 - 11:15

Et nous avons un deuxième gagnant, je vous présente donc son chapitre :

Les Crimson Fists


Chapitre Fondateur : Imperial Fists
Fondation : Seconde Fondation
Chapitres Successeurs : Inconnus
Maître de Chapitre : Pedro Kantor
Monde d'origine : Monde de Rynn
Fortresse-Monastère : Arx Tyrannus
Couleurs : Bleu sombre - Gantelet Rouge
Spécialité : Lutte contre les Orks
Forces estimées : - de 500 marines
Organisation : Codex
Cri de Guerre : Les Chapelains : "Il n'est de dieu que l'Empereur" / Les Marines : "Il est notre bouclier et notre protecteur"
Stabilité des gènes : Dégradée (membrane cataléptique, glande de Betcher)

Les Crimson Fists sont un Chapitre Space Marine loyaliste, créé à partir du patrimoine génétique des Imperial Fists lors de la Seconde Fondation.


  • Apparence et Marquage



L'armure des Crimson Fists est intégralement bleu sombre, à l'exception du gantelet gauche peint en rouge sombre.


Le symbole du chapitre est un poing fermé rouge entouré d'un cercle rouge.


Le marquage de compagnies est identifié par une bande de couleur qui barre les épaulières en diagonale. Le marquage d'escouade est, quant à lui, présent sur l'épaulière droite.

Les vétérans du Chapitre sont identifiés par le fait qu'ils peignent leurs deux gantelets en rouge.


  • Histoire



Les origines des Crimson Fists remontent à la fin de l'Hérésie d'Horus. Après la guerre civile cataclysmique qui vit le Primarque félon Horus conduire l'Humanité au bord de l'extinction, les légions Space Marines restées loyales à l'Empereur se lancèrent dans un vaste programme de réorganisation sous la férule de Roboute Guilliman. Le Primarque des Ultramarines mit en effet sur pied le Codex Astartes, un ouvrage titanesque détaillant le futur des Legions Astartes, scindées en chapitres de moindre taille. Quelques Primarques, dont Rogal Dorn des Imperial Fists, s'opposèrent avec véhémence au projet de Guilliman, arguant de la menace qu'il faisait peser sur la sécurité de l'Imperium et du déshonneur qu'il représentait pour chacune des légions.

Les choses s'envenimèrent lorsque le croiseur d'attaque Imperial Fist Terrible Angel essuya des tirs de la part de la Flotte Impériale. Rogal révisa ses positions, de crainte de précipiter l'Imperium convalescent dans une autre guerre fratricide. À l'instar de ses frères Primarques, il sépara sa légion en trois chapitres : les plus fidèles disciples du Primarque gardèrent la livrée et le nom des Imperial Fists, les plus zélés devinrent les Black Templars, et les plus récents parmi les initiés prirent le nom de Crimson Fists.

Les chapitres nouvellement formés reçurent chacun une Barge de Bataille, quelques croiseurs d'attaque et plusieurs vaisseaux rapides provenant de l'imposante flotte des Imperial Fists, et s'en furent forger leur propre destinée. Dans les dix millénaires qui suivirent, les Crimson Fists inscrivirent leur nom dans les annales, perpétuant avec fierté les enseignements de Rogal Dorn et des Imperial Fists.

Trônant fièrement dans l'Assimilarum de la Forteresse-Monastère itinérante du chapitre, une majestueuse gravure hololithique représente le premier Maître du Chapitre, Alexis Polux. Sur ce chef-d'œuvre, Polux mène ses hommes durant la première action du chapitre nouveau-né, la Purge d'Uralek Prime au cours de laquelle les Crimson Fists tinrent en échec une armée d'Exodites Eldars qui tentaient d'éradiquer la petite colonie impériale récemment installée sur ce monde. Polux était un véritable géant, et son immense force physique ne l'empêchait pas de posséder un esprit rationnel à la logique implacable. Sa personnalité contribua à façonner le caractère du nouveau chapitre car sa défense exemplaire de la colonie, ainsi que l'héritage de Dorn, sont de grandes sources d'inspiration pour les nouvelles recrues des Crimson Fists.

Issus du patrimoine génétique des Imperial Fists, les gènes des Crimson Fists sont stables avec cependant l'absence de quelques améliorations génétiques mineures, notamment la capacité de sécréter la Membrane cataleptique qui permet à un Space Marine d'entrer dans un état de stase prolongée, ainsi que les Glandes de Betcher qui permettent de sécréter et de cracher un poison corrosif sur l'ennemi.


  • Monde chapitral


Pendant neuf millénaires, les Crimson Fists furent un chapitre nomade, parcourant l'espace impérial à bord d'une flotte commandée par la gigantesque forteresse-monastère Rutilus Tyrannus. Chapitre en croisade perpétuelle, tout comme les Imperial Fists et les Black Templar, ils maintinrent cependant des liens étroits avec le Secteur Loki situé dans le Segmentum Tempestus, où se trouvent un certain nombre de populations primitives servant de réserve de recrues au chapitre. Le Segmentum Tempestus était néanmoins infesté par les Orks, ce qui poussa les Crimson Fists à devenir rapidement des experts en ce qui concerne l'art de combattre ces créatures.

C'est à la suite de la fin glorieuse de la Croisade de Voltigern en 745.M40 que les Crimson Fists gagnèrent le droit de s'établir sur le Monde de Rynn dans le Secteur de Loki, qui était sous la menace d'empires orks naissants.

Les Crimson Fists furent en mesure de les attaquer les uns après les autres avant qu'un Seigneur de Guerre ork ne puisse réunir ces factions en une Waaagh! dévastatrice. Ces petits empires, incapables de s'unir à cause de l'ambition des divers seigneurs, ne furent bientôt plus une menace pour l'Imperium. Cela se passa près de mille ans avant que la désastreuse Waaagh! Snagrod ne ravage le secteur.

Avant ces sombres événements, le Monde de Rynn était une douce planète agricole fournissant des aliments exotiques à la noblesse impériale de tout le secteur. Les Crimson Fists bâtirent leur nouvelle forteresse-monastère dans les inhospitaliers Monts de la Lame, et bien qu'ils fassent prévaloir leurs droits féodaux sur ce monde, ils laissèrent le pouvoir aux autorités en place. Cette attitude fut directement inspirée de celle de Rogal Dorn qui ne se mêlait pratiquement pas de l'administration des mondes de recrutement des Imperial Fists, préférant ainsi que ses hommes se concentrent sur leurs devoirs premiers.

Le Monde de Rynn se trouvant à proximité du principal vivier de recrutement du chapitre, la planète Blackwater, il fit une base d'opérations idéale. Cela permit également aux Apothicaires et aux Chapelains d'assister au Festival du Poing de Sang se déroulant chaque année et durant lequel les éléments les plus prometteurs livraient des combats rituels pour gagner la chance de rejoindre ces puissants guerriers des étoiles. Lors de ce festival, les postulants devaient réussir diverses épreuves de force dont le point culminant était le Rite du Dragon, au cours duquel l'aspirant Space Marine devait traquer et tuer à mains nues un des féroces dragons au dos hérissé de pointes qui hantent les zones marécageuses. Seule une poignée de ces jeunes hommes parvenaient chaque année jusqu'à cette épreuve, et à peine un ou deux y survivaient. De cette façon, le chapitre s'assurait que seuls les plus courageuses et les plus endurantes recrues étaient incorporées.

Cependant, beaucoup de choses sont à reconstruire sur le Monde de Rynn après les ravages causés par Snagrod. Le siège éprouvant de Nouvelle Rynn vit la cité et les vastes terres fertiles qui l'entouraient devenir un champ de ruines stérile. Depuis la victoire, les Crimson Fists ayant survécu se consacrent pleinement à la renaissance de leur chapitre et à la construction d'une nouvelle forteresse-monastère.


  • Organisation


Depuis leur fondation il y a dix mille ans, les Crimson Fists suivent de façon stricte les préceptes du Codex Astartes, le chapitre mobilisant toutes les ressources disponibles pour retrouver cette organisation après l'attaque ork.

En accord avec leur longue tradition de chapitre itinérant, les Crimson Fists ont maintenu une imposante flotte composée de barges de bataille, de croiseurs et de frégates d'attaque rapide. Beaucoup d'appareils furent détruits par les kroiseurs orks lors de la bataille du Monde de Rynn, mais les vaisseaux survivants permirent de ralentir l'ennemi le temps que la flotte de guerre impériale prépare la riposte, puis servirent à transporter le petit contingent de Kantor partout où sa présence était requise.

Le chapitre se retrouve maintenant dans une situation peu commune, comportant plus de personnel spécialisé que de frères de bataille. Les vaisseaux de la flotte des Crimson Fists sont commandés par des Techmarines sous les ordres du Maître de la Flotte, et un grand nombre d'Apothicaires sont aussi stationnés à bord de ces vaisseaux. La présence de ces frères expérimentés est essentielle à la survie du chapitre, car sans la connaissance intime des mécanismes du Dieu-Machine que possèdent les Techmarines, les Crimson Fists ne pourraient se rééquiper, et sans la maîtrise qu'ont les Apothicaires du procédé complexe de création des Space Marines, le chapitre disparaîtrait en quelques années.

Depuis la fin de la sanglante campagne du Monde de Rynn, les Apothicaires ont commencé le long et prudent processus d'intégration de nouvelles recrues. Cette étape ne saurait être hâtée, car les Crimson Fists se doivent de maintenir une longue et noble tradition, et faire des compromis lors d'un moment aussi critique de l'histoire d'un chapitre que la création de nouveaux frères pourrait conduire à sa destruction. Un certain nombre d'Escouades Scouts ont d'ores et déjà été acceptées au sein de la 10ème Compagnie reconstituée, et chacune des victoires que remportent ces individus aide à forger l'avenir des Crimson Fists. Ils se sont déjà distingués dans des actions contre des envahisseurs orks, et ont fait la démonstration d'une haine à l'égard de ces barbares qui dépasse celle de certains vétérans.


  • Maître de chapitre :



Pedro Kantor


Pedro Kantor est âgé de plus de 350 ans à la fin du M41. Sa première distinction eu lieu lorsqu'il était Sergent à la Bataille de Melchitt. Il mena une mission d'abordage décisive contre le Kroizeur Kitu Growla, qui permit au Croiseur d'Attaque Crusader de disperser la flotte Ork afin d'obtenir une victoire totale. Il fut ensuite Capitaine de la 3ème compagnie 8, avant d'être finalement nommé à la tête du Chapitre.

Il s'illustra également dans le dramatique assaut de la Waaagh! Snagrod sur le Monde de Rynn. Assistant impuissant à la destruction de la Forteresse-Monastère, il parvint à mener un groupe de survivants jusqu'à la Nouvelle Rynn en taillant son chemin à travers de nombreuses bandes armées Orks. Là-bas, il organisa la défense de la ville et parvint à tenir le siège jusqu'au départ des envahisseurs.

C'est à lui que l'on doit la survie des Crimson Fists. Après leur quasi extermination, il parvint à retenir la soif de vengeance des survivants de son chapitre qui souhaitaient pourchasser leur Némésis dans une mission suicide, et prit le parti de refonder ses forces.
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chapitres space marines

Message  pahul le Lun 8 Juin 2015 - 21:39

L'un d'entre vous ayant fixé son historique pré space marine, il est temps de vous présenter son chapitre :

Les Ultramarines


Primarque : Roboute Guilliman
Maître de Chapitre : Marneus Calgar
Monde d'origine : Macragge
Fortresse-Monastère : Forteresse d'Héra
Couleurs : Bleu
Spécialité : Chapitre codex
Forces estimées : ~1000 Marines
Organisation : Codex
Cri de Guerre : "Courage et Honneur !"
Stabilité des gènes : Stables

Les Ultramarines sont un Chapitre Space Marine loyaliste.
Les ultramarines sont des parangons de ce que sont les space marines. Ils incarnent la perfection de l'organisation des légions Astartes.


  • Apparence et Marquage



L'armure des Ultramarines est bleue avec des épaulières à bordures dorées.


Le symbole du chapitre est le signe de l'ultima en blanc sur fond bleu.


Le chapitre suit les enseignements du Codex Astartes avec d'autant plus de zèle que son primarque en est l'auteur.


  • Histoire



Roboute Guilliman fut retrouvé par l’Empereur sur Macragge durant la Grande Croisade. A ce moment, le Primarque régnait depuis presque cinq ans sur le monde qu’il avait rendu ordonné et productif. C’est alors que l’Empereur se rendit compte de la clairvoyance et de l'intelligence de son fils. Il lui confia sa légion de Space Marines que Guilliman dirigea avec passion, et c’est alors que la Grande Croisade débuta pour les Ultramarines.

La forteresse des Ultramarines fut érigée sur Macragge et le processus de recrutement des nouvelles recrues commença. Des recrues potentielles arrivèrent en masse des mondes environnants et les premiers aspirants furent vite accueillis au sein de la légion pour participer à la Grande Croisade.

Grâce aux talents de stratège de Roboute Guilliman et à l'efficacité de l’organisation des recrutements, la légion recevait plus de recrues qu’elle ne subissait de pertes au combat. C’est pourquoi les Ultramarines devinrent de loin la plus grande des légions.

Durant la Grande Croisade, Roboute Guilliman et ses Ultramarines se lancèrent dans de brillantes conquêtes. Les talents de tacticien du Primarque lui permirent de libérer plus de mondes que les autres. Les mondes qui furent ramenés dans le giron de l’Imperium par les Ultramarines bénéficièrent d’un gouvernement efficace et furent laissés sous la direction de personnes de confiance. C’est pourquoi chaque monde rallié demeurait ensuite prospère et loyal.

L’Hérésie d’Horus

Lorsque Horus se rebella contre l’Empereur, les Ultramarines combattaient dans le sud galactique. Après le Massacre du Site d'Atterrissage, les Word Bearers menés par Kor Phaeron se dirigèrent vers le Royaume d'Ultramar pour affronter leurs ennemis jurés. C'est à ce moment là que la trahison des Sons of Horus leur apparut au grand jour. La défense du domaine des Ultramarines eu lieu sur Calth où les armées des Word Bearers furent défaites. Après les événements sur Calth, Roboute Guilliman entreprit la rédaction du Codex Astartes. En raison de cette attaque, leurs forces furent retardées pour rejoindre Terra et soutenir les forces restées loyales.

Même si Roboute Guilliman ne fût pas présent pour sauver l’Empereur, sa légion put tirer un avantage de la situation. En effet, n’ayant pas été affectés par les combats contre les traîtres, les Ultramarines ne furent pas affaiblis par la trahison d’Horus, contrairement aux autres chapitres qui perdirent des dizaines de milliers d’hommes ou d’autres, comme la Raven Guard ou les Salamanders, qui furent presque anéantis.

Suite aux évènements de l’Hérésie d’Horus, l’Imperium se retrouva fort affaibli, et l’Empereur, grièvement blessé par l’archi-traître Horus, ne pouvait plus régner sur l’Humanité. Les ‘’’Ultramarines’’’, qui étaient alors la légion la plus importante, se dispersèrent aux quatre coins de la Galaxie pour maintenir la cohésion de l’Imperium qui était menacé par tous ses ennemis, prêts à contre-attaquer pour lui porter le coup de grâce. De nombreux renégats ou Xenos profitèrent de la faiblesse de l’Imperium pour piller des mondes sans défense ou conquérir de nouveau territoires. Mais les armées de Guilliman ne cédèrent pas et leur héroïsme permit à l’Imperium de rester debout durant cette époque d’anarchie.

Une fois que la menace immédiate fut repoussée, Roboute Guilliman décida de créer le Codex Astartes dont le but principal était d'éviter que la puissance d'une légion se retrouve sous le commandement d'un seul homme, pour qu'une catastrophe telle que la rébellion d'Horus ne se reproduise plus. Chaque légion fut donc divisée en force de mille hommes, nommées chapitres. Chaque chapitre devant avoir son commandant, sa forteresse et être totalement indépendant. Alors que la plupart des légions furent divisées en maximum cinq chapitres, les Ultramarines furent divisés en plus de vingt chapitres, c'est pourquoi une grande partie des chapitres de la seconde fondation descendent des Ultramarines.


  • Histoire récente


Les Guerres Tyraniques

En milieu du M41, une nouvelle menace arriva de la bordure orientale de la Galaxie: Les Tyranides. L'Inquisiteur Kryptmann les découvrit à la limite de l'espace connu et les Ultramarines furent informés de la menace se dirigeait vers Ultramar. Alors qu'ils se préparaient pour l'affrontement, les xenos avaient déjà annihilé de nombreux mondes, dont Tyran, le premier monde de l'Impérium à avoir été détruit par cette race et Prandium, le joyau d'Ultramar que les Ultramarines ne purent sauver.

La Bataille pour Macragge

Quand les Tyranides arrivèrent sur Macragge, la planète n'était pas sans défenses. De nombreux bio-vaisseaux furent détruits par les défenses air-sol de la planète et par les vaisseaux Space Marines et humains réunis pour la bataille. La bataille fit rage, autant dans l'espace que sur le sol de Macragge une fois que les vaisseaux Tyranides furent parvenu à larguer d'innombrables créatures à l'aide de spores mycétiques. Petit à petit, les Tyranides gagnèrent du terrain malgré de lourdes pertes, jusqu'à la forteresse au pôle nord qui était défendue par la première compagnie des Ultramarines. Ceux-ce se battirent vaillamment mais pour chaque ennemi tué, d'autres venaient prendre leur place. Malgré leur détermination, ils ne purent contenir la menace et se battirent jusqu'au dernier. Les Tyranides furent finalement repoussés mais pas sans de lourdes pertes. Pendant les combats au sol, Marneus Calgar, l'actuel Maître de Chapitre fut grièvement blessé par le Maître des Essaims qui avait compris qu'il dirigeait l'assaut. Il fut extrait d'urgence par Thunderhawk grâce au sacrifice d'Aloysius, un commandant de la Garde Impériale. La victoire fut amère et ce n'est que 250 ans plus tard que le chapitre pu rétablir sa première compagnie.

Ichar IV

Deux siècles après la destruction de la Flotte-Ruche Behemoth, alors que l’Imperium pensait la menace Tyranide éteinte, Il se trouva qu’une autre entité constituée de centaines de flottilles était apparue de la bordure orientale de la Galaxie. Après la destruction de plusieurs mondes, Marneus Calgar mena ses hommes sur Ichar IV, un Monde Ruche qui se trouvait sur le chemin des Tyranides. Les vétérans de la Première Guerre Tyrannique combattirent avec acharnement et les xenos furent repoussés mais la planète n’était plus que ruines.


  • Maître de chapitre :



Marneus Calgar


"Marneus Augustus Calgar", de son nom complet, est le Seigneur de Macragge et l'actuel Maître de Chapitre des Ultramarines.
Ses exploits contre les ennemis de l'Empereur, notamment lors de sa défense acharnée contre l'avancée Tyranide lors de la Première Guerre Tyranique, l'ont rendu célèbre à travers tout l'Imperium.

Marneus Calgar est un homme qui collectionne les actions héroïques. Il faudrait des mois pour rassembler les archives des batailles et des campagnes auxquelles il a participé. Dans la Forteresse-Monastère du Chapitre sont conservés vingt-huit imposants volumes faisant état des actes de bravoure du Maitre de Chapitre. Cela représente deux fois plus que n'importe quel Ultramarine vivant et Marneus Calgar n'est, parait-il, surclassé que par le Primarque lui-même.

Il est un guerrier redoutable qui inspire une loyauté indéfectible à ses hommes. Ses talents de stratège lui ont valu de nombreuses victoires qui ont fait sa renommée. En plus de commander son Chapitre, il gouverne Ultramar et est politiquement responsable des planètes habitées du sous-secteur. Sa fierté lui a valu de nombreuses inimités mais son pragmatisme contenu l'empêche de succomber à l'arrogance.
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chapitres space marines

Message  pahul le Mar 9 Juin 2015 - 11:47

L'un d'entre vous ayant fixé son historique pré space marine, il est temps de vous présenter son chapitre :

Les Blood Angels


Primarque : Sanguinius
Maître de Chapitre : Le commandeur Dante
Monde d'origine : Baal
Fortresse-Monastère : Au sommet du mont Galaspar
Couleurs : Rouge sang / Heaumes variables
Spécialité : Troupes d'assaut
Forces estimées : ~1000 Marines + compagnie de la mort (non codex)
Organisation : Non-Codex
Cri de Guerre : "Par le sang de Sanguinius ! " ou "Pour l'Empereur et Sanguinius ! "
Stabilité des gènes : Instables

Les Blood Angels sont un Chapitre Space Marine loyaliste et l'une des 20 légions originelles.
Les Blood Angels sont nommés ainsi car ils incarnent tout ce que sont les space marines aux yeux des mortels : des anges sanguinaires. Ils incarnent la perfection angélique des anges guerriers de l'Empereur et sont souvent considérés comme tels. Leur port est altier et leur visage absolument fabuleux. Mais leurs expressions sont constamment imprégnées d'une douleur intense, due à la mort prématurée et injuste de leur primarque.


  • Apparence et Marquage



L'armure des Blood Angels est intégralement rouge. Seules quelques symboles sont noirsn mais leurs armures sont souvent finement ouvragées de symboles dorés en fonction du rôle et de la place de l'Ange dans son chapitre.


Le symbole du chapitre est une goutte de sang entourée d'ailes.


Le chapitre suit les enseignements du Codex Astartes dans sa globalité, mais ils maintiennent une compagnie supplémentaire appelée Compagnie de la mort.


  • Histoire



Monde natal

Les Blood Angels furent créés d'après le matériel génétique de leur primarque angélique Sanguinius. Comme les autres primarques, Sanguinius fut génétiquement créé pour devenir un guerrier parfait, et fut kidnappé avec ses frères par les forces du Chaos durant leur incubation, dispersant leurs capsules d'incubation à travers le Warp. Celle de Sanguinius fut retrouvé durant la Grande Croisade sur Baal Secundus, la lune d'un monde dévasté par une guerre nucléaire durant l'Ère des Luttes.

Les êtres qui survivaient sur Baal n'étaient plus que l'ombre et la parodie de l'humanité : des mutants-cannibales déformés et charognards étaient devenus la majorité, et les rares humains encore épargnés par les radiations séculaires, des parias traqués. La société de Baal était retournée à l'état primitif et seul un système tribal commun à tous rappelait encore l'antique lien unissant les deux facettes des baalites. C'est ainsi que la haine des survivants pour toute forme de mutations faillit effacer le primarque de l'histoire. En effet, le génome de Sanguinius avait été affecté durant son voyage dans le Warp, et lorsqu'il fut trouvé par l'une des rares tribus humaines de Baal a avoir échappé aux mutations, une paire d'ailes avait poussé dans son dos, tel un Ange. Ses sauveteurs voulurent l'éliminer. Mais des membres de la tribu s'y opposèrent, et ce fut finalement la compassion qui l'emporta. L'enfant, si parfait au demeurant, fut accueilli dans la tribu des Blood. Sanguinius ne devait sans doute jamais oublier ce geste.

Sa croissance fut fulgurante, et le primarque devint bientôt capable d'utiliser ses capacités surhumaines pour aider à son tour ses sauveurs. Il parvint très vite à la tête de son clan et unifia ensuite les tribus humaines rivales sous son commandement, jusqu'à gagner la guerre contre les mutants pourtant bien plus nombreux. Ses prouesses et son charisme firent bientôt de lui un véritable messie pour les habitants de Baal; faisant renaître un espoir éteint depuis des siècles.

Création de la légion

Lorsque l'Empereur parvint sur Baal dans la quête de ses fils perdus, Sanguinius le reconnut immédiatement pour qui il était et s’agenouilla devant lui, jurant de son allégeance. Le primarque était alors entouré de dizaine de milliers de guerriers des "Blood" qu'il avait assemblé en un conclave dans l’amphithéâtre du Mont Seraph, devant lequel il prononça un discours d'espoir et de noblesse qui impressionna l'Empereur. Ce dernier offrit aux meilleurs d'entre ces guerriers de devenir des Astartes, et fonda avec eux la IXème légion. Disposant à nouveau du patrimoine génétique pur de Sanguinius, le Maître de l'Humanité s'en servit pour créer les premiers implants Blood Angels, qu'il transmit aux 10,000 guerriers élus des Blood. Ces guerriers repartirent avec Lui et Sanguinius, tandis que les autres restèrent sur Baal Secundus afin de poursuivre l'œuvre du primarque contre les mutants, et continuer de témoigner du nouvel ordre régnant sur la galaxie.

La Grande Croisade

Au cours de la Grande Croisade, les Blood Angels gagnèrent une réputation de troupes de choc, et accompagnèrent l'Empereur au combat. Leur spécialité tactique leur valut une rivalité avec la légion des World Eaters, également orientée vers l’assaut. Cette rivalité fut cependant tempérée par Sanguinius lui-même, qui fit en sorte que la férocité des Blood Angels n'atteigne jamais l'intensité de celle des fils d'Angron. La légion des Blood Angels fut en outre répartie (comme les autres) dans des flottes expéditionnaires distinctes. Une amitié et une admiration sincère naquirent entre Sanguinius et Horus Lupercal, qui combattirent à de nombreuses reprises ensemble; un lien d'amitié si distinct qu'il suscita la jalousie auprès de ses frères après la nomination d'Horus au rang de Maître de Guerre.

L’Hérésie d’Horus

Cette amitié fut malheureusement balayée par l'Histoire. Sanguinius l'apprit amèrement dans le système de Signus. Maître de la Grande Croisade, Horus assigna les Blood Angels à la pacification de ce système éloigné du Segmentum Solar. Mais Signus était un piège, et sa population entière s'était tournée vers les démons de Slaanesh, transformant le système en un Royaume du Chaos aux ordres d'un Prince Démon du nom de Kyriss. Dans les combats cauchemardesques qui suivirent, les pertes furent effroyables et Sanguinius lui-même fut blessé par un Buveur de Sang du nom de Ka'bandha. Il fut cependant sauvé par l'intervention de sa légion qui, ivre de vengeance, entra tout entière dans une rage incontrôlable la rendant quasi invincible, rage qui ne s'acheva qu'avec la mort du dernier cultiste de la planète et le bannissement du dernier démon de l'Ost, Kyriss inclus.

La Bataille pour Terra

La légion se replia ensuite sur Terra sur convocation du primarque Rogal Dorn, où elle se couvrit de gloire lors des combats du siège du Palais de l'Empereur. Dernière ligne de défense aux côtés de la Garde Custodienne, ils protégèrent la Porte Ultime contre les assauts des World Eaters et le payèrent de leur vie par centaines. Sanguinius lui-même rencontra une nouvelle fois le Buveur de Sang Ka'bandha, et fut cette fois victorieux. Lorsque le traître Horus fit abaisser les boucliers de sa Barge de Bataille pour affronter son père, l'Empereur se téléporta à son bord, et Sanguinius avec lui. Le noble primarque se retrouva néanmoins séparé lors de l'abordage, mais parvint à atteindre Horus avant les autres. Le Maître de Guerre renégat tenta alors d'influencer Sanguinius, pour le tourner vers les puissances du Chaos; mais le Seigneur des Anges refusa, et le força à l'affronter. Horus, dont la force était décuplée par des puissances démoniaques, terrassa son ancien ami au terme d'un duel et d'une mort d'une violence inouïe.

Cette mort eut une conséquence terrible pour les fils de Sanguinius. La légion entière, qui était restée sur Terra pour garder la Porte Ultime, ressentit psychiquement le choc de la mort de leur primarque et son agonie, et connurent leur première expérience collective de mémoire génétique durant laquelle ils furent possédés par les derniers instants de Sanguinius. La légion entière fut alors submergée de nouveau par cette "Rage Noire" qu'ils avaient connue sur Signus Prime, et se ruèrent sur les armées du Maître de Guerre avec une force décuplée, entraînant du même coup avec eux la contre attaque qui dispersa les assiégeants déjà déstabilisés par la mort d'Horus.

Après l'Hérésie

Après l'hérésie, et comme toutes les autres Légions loyalistes, les Blood Angels furent contraints de se scinder en plusieurs Chapitres. Mais les circonstances de la mort de leur primarque marqua à jamais ses descendants : le traumatisme de cette mort et le souvenir de ces possessions incontrôlables influencèrent profondément les croyances des Blood Angels, marquées dès lors par un grand mysticisme et une vision fataliste de l'existence. La souffrance et l'agonie du primarque restèrent engravées comme une mémoire psychique sur tous les descendants des Blood Angels qui partagent encore son génome. Physiquement, les Blood Angels sont restés parmi les Space Marines ayant la longévité la plus importante. Une des particularités du patrimoine des Blood Angels est qu'il augmente considérablement l'espérance de vie de ceux qui ont la chance de survivre aux combats permanents que mènent les Astartes. Il n'est donc pas rare pour un Blood Angels de pouvoir vivre mille ans. L'actuel Maître de Chapitre lui-même, Dante, est né il y a plus de 1100 années standards. Cette longévité exceptionnelle permet aux Blood Angels de parfaire inlassablement leur technique et leur pratique de l'art de la guerre. Leur esprit et leur discipline sont forgés par les siècles, à la manière des ornementations savantes et patientes de leurs armures et de leurs bannières; parmi les plus ouvragées produites par des artificiers de l'Astartes.



  • Maître de chapitre :



Commandeur Dante


Si l'on fait exception des Space Marines encastrés dans les sarcophages des Dreadnoughts, il est l'un des Space Marines les plus âgés encore en vie dans l'Adeptus Astartes; combattant depuis plus de 1100 ans sous la bannière des Blood Angels et pour les armées de l'Imperium.

Dante fut nommé Maître de Chapitre après la mort de son prédécesseur, le seigneur Kadeus, dans la salle de conseil même de la Forteresse-Monastère de Baal.

Très Pieux, il prie l'Empereur quotidiennement, et reste d'un caractère calme et mesuré en présence de ses alliés et proches. Son charisme et sa réputation sont tels qu'il inspire à ses hommes des actes d'une bravoure incroyable, même pour des Space Marines. C'est un leader véritable, et il est souvent présent en personne sur le champ de bataille entouré de sa garde personnelle, toujours accompagné de la Grande Bannière du Chapitre.
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chapitres space marines

Message  pahul le Ven 12 Juin 2015 - 7:56

L'un d'entre vous ayant fixé son historique pré space marine, il est temps de vous présenter son chapitre :

Les Iron Hands


Primarque : Ferrus Manus
Maître de Chapitre : Conseil de Fer (spécial)
Monde d'origine : Medusa
Fortresse-Monastère : Land Behemoths
Couleurs : Noir Carbone. Bordure gris argent
Spécialité : Implants bioniques
Forces estimées : ~1000 Marines
Organisation : Non-Codex
Cri de Guerre : "Faible est la chair !"
Stabilité des gènes : Stables

Les Iron Hands sont un Chapitre Space Marine loyaliste.
Les Iron Hands furent une des vingt premières légions de Space Marines créées par l'Empereur, leur Primarque étant Ferrus Manus. Les Iron Hands sont également l'un des premiers Chapitres de la Seconde Fondation. Le chapitre est pratiquement le seul à faire un usage aussi intensif d'implants bioniques pour améliorer les capacités de ses guerriers. Ce faisant, il est le chapitre le plus proche du puissant et redouté Mechanicum avec lequel il est lié par de très anciens serments.


  • Apparence et Marquage



L'armure des Iron Hands est noire avec des poings gris argentés. Les bordures des épaulières de certains clans sont également gris-argent.


Le symbole du chapitre est un gantelet d'argent, représentant les mains couvertes de metal de Ferrus Manus.


Le chapitre ne suit pas les enseignements du Codex Astartes même si le squelette de base de l'organisation d'un chapitre est globalement respectée. La culture et les méthodes des Iron Hands transparaissent dans leur façon de s'organiser, bien qu'ils se plient aux règles les plus importantes de l'ouvrage de Guilliman.


  • Histoire


Monde natal

Medusa est parmi les planètes vassales de l'Astartes les plus proches de l'Œil de la Terreur. Son paysage est rude et froid, torturé constamment par des mouvements tectoniques massifs. Medusa n'a pas de gouvernement. Elle est régie par des clans disparates de mineurs vivant dans de grands véhicules à chenilles voyageant en caravanes. Il y a deux endroits notables sur Medusa: un volcan connu sous le nom de Karaashi, qui vit l'arrivée de Ferrus Manus, et le Pays des Ombres. Ce dernier est peuplé uniquement par des reliques fantomatiques des siècles passés, que l'on dit être hantées par les esprits des Medusans morts depuis longtemps. Ceux qui s'aventurent là-bas y viennent uniquement pour avoir l’opportunité d'être recruté par l'un des Iron Hands.

Ferrus, le "Fervent"

L'histoire des débuts de Ferrus Manus est retracée à travers le folklore de Medusa. Le plus populaire de ces récits est le Cantique des Voyages, qui raconte la jeunesse de Ferrus Manus et son combat avec la "Grande Wyrm d'Argent" appelée Asirnoth. Le Cantique est le seul conte qui tente de donner une explication au mystère des mains de "métal vivant" de Ferrus Manus. Ferrus Manus n'a jamais uni les peuples de son monde natal comme l'ont fait la plupart des autres Primarques, au motif que la concurrence permet d'accroître les compétences. Lorsque L'Empereur plaça Ferrus Manus à la tête de la Xème Légion Astartes, le Primarque en fut transformé, et devînt un fervent croyant dans l'idéal de l'Imperium et un conquérant impitoyable au service de la Grande Croisade de L'Empereur pour unifier l'Humanité.

L’Hérésie d’Horus

Ferrus fut sans doute le 1er primarque loyal prévenu de la trahison d'Horus : Le primarque Fulgrim qui était devenu son allié et son ami durant les combats menés lors de la grande Croisade, était alors certain de pouvoir le convaincre de se rallier à la cause du Maître de guerre. À cette révélation, la colère légendaire de Ferrus Manus le détrompa rapidement, mais les combats qui s'ensuivirent permirent au traître de s'échapper. Malheureusement, Ferrus ne put transmettre immédiatement les terribles nouvelles de cette trahison en raison des pertes importantes subies par sa flotte et des tempêtes Warp apparues à cette époque.

Cependant, l’événement majeur qui concerne la légion des Iron Hands durant cette période est leur participation à l'expédition punitive lancée par Terra après la destruction d'Istvaan III et la mort de leur Primarque avec la quasi totalité de sa légion sur le champ de bataille d'Istvaan V. Le désir de vengeance de Ferrus Manus l'avait mené en tête de l'offensive, mais, pris en étau par la trahison des 4 autres légions de l'expédition, le primarque et ses Terminators Morlocks furent encerclés par les Emperor's Children et massacrés, et Ferrus fut finalement tué en duel par Fulgrim en personne.


  • Après l'Hérésie


Renaissance dans le deuil

La ferveur des Iron Hands fut profondément ébranlée par la perte de leur primarque sur Istvaan V, puis par la chute de l'Empereur lui-même sur Terra après une série de batailles titanesques.
Leur primarque perdu, la grande majorité de ses vétérans gisant sur le champ de bataille et la Grande Croisade stoppée, la Xème légion retourna sur Medusa considérablement meurtrie et avec le sentiment d'avoir été trahie; trahie par les lâches manipulations d'Horus les ayant maintenus loin du trône; trahie par leurs alliés ayant failli sur Istvaan V; trahie par les légions loyalistes s'étant révélées incapables de protéger l'Empereur sur Terra. La doctrine de sélection impitoyable et très spartiate des Iron Hands de Medusa prit alors une forme générale qui renferma toujours plus le chapitre sur lui-même et dans la croyance qu'ils étaient les seuls à pouvoir sauver l'Imperium contre ses ennemis de l'intérieur comme de l'extérieur.

Dans leur confusion et leur détresse, les Iron Hands survivants cherchèrent avec ferveur tous les moyens envisageables qui leur permettraient de détruire la faiblesse sous toutes ses formes chez les autres comme en eux-même; ce qui les conduisit toujours plus proches des credo du Culte de la Machine et à une mécanisation méthodique et progressive de leur corps, comme le symbole de leur nouveau credo : un esprit incorruptible dans un corps incorruptible.

Cette doctrine est déjà allée si loin que des rumeurs disent qu'ils ne sont plus de simples frères d'armes mais des machines à part entière. De sombres rumeurs racontent aussi que leur obsession de traquer toute faiblesse en eux les aurait conduit à remplacer les guerriers tombés sur Istvaan V par des créations mécaniques seulement couvertes par des armures énergétiques. Bien qu'aucune preuve n'en ai jamais été apportée, la réputation du chapitre à elle seule entretient toujours le doute.

L'usage de tatouages, de scarifications ou d'automutilations parmi les clans Iron Hands s'est également répandu depuis longtemps et augmente avec le temps; semblant renforcer l'idée que Iron Hands méprisent leur chair et cherchent constamment un moyen de la maîtriser.
Les autres chapitres de l'Astartes voient dans cette transformation radicale, à l'image du rituel des Iron Hands de la Main de Fer, la preuve qu'une relation malsaine s'est créée avec le Mechanicum; relation dont de toute façon les clans Iron Hands ne font aucun secret, mais qui représente pour eux une quête de rédemption sensée racheter ce qu'ils considèrent aussi comme leur propre échec sur Isstvan V.

Création des chapitres

Après la fin des événements de l'Hérésie d'Horus et leur retour sur Medusa, les survivants de la Xème légion acceptèrent par devoir le Codex Astartes et furent séparés en 3 chapitres. Les nouveaux Red Talons et Brazen Claws quittèrent à jamais leur monde et leurs frères pour fonder leurs propres forteresses monastères, et sont devenus depuis particulièrement solitaires. Un chapitre conserva le nom et la planète où grandit leur primarque. Mais son organisation s'est depuis longtemps éloignée des standards du Codex, devenant davantage un reflet de la vie sur Medusa et de ses habitants eux-même.
Fait rare, les contacts avec les deux autres chapitres se sont rapidement détériorés, tandis que les nouveaux Iron Hands s'enfermaient toujours plus dans une mentalité 'insulaire'. Chacun poursuit sa propre croisade à travers la galaxie, luttant pour extirper la faiblesse sous toutes ses formes.
Dix clans correspondant à l'équivalent de dix compagnies régentent depuis les armées des Iron Hands sur Medusa; chacun mené par un chef de clan faisant office de capitaine. Si leur flexibilité opérationnelle s'en est trouvée augmentée, leurs rivalités et leurs querelles ont connu la même croissance; mais cette concurrence est à la base même des principes de Ferrus aiguisant la force et la vigilance.


  • Le conseil de Fer



Le "Conseil de Fer" aussi appelé "Grand Conseil des Clans" est une particularité du chapitre des Iron Hands lié à l'histoire de Medusa : il remplace l'absence de Maître de Chapitre par un conseil se réunissant seulement lorsque des situations impliquent le chapitre entier.

Le premier "Grand Conseil des Clans" de l'histoire de Medusa eut lieu avant même la formation de la Xème légion. Lorsque Ferrus Manus atteint un statut prééminent parmi les clans rivaux du peuple de Medusa, révéré alors par tous pour sa science et sa force prodigieuse, les cieux furent traversés par un feu plus grand encore que celui qui avait annoncé autrefois l'arrivée de Ferrus (en réalité le vaisseau de l'Empereur, parti sur les traces de son fils). Le primarque partit alors seul pour le point de chute de cette comète, et son peuple resta des semaines sans nouvelles de lui.

En l’absence de leur leader, les clans décidèrent de réunir un conseil formé par des représentants éminents de chacun des clans pour discuter de ce qu'il convenait de faire. Ils se réunirent la où Ferrus les avaient laissé; dressant une grande tente dans la toundra gelée.

L'histoire ne dit pas si d'autres conseils furent par la suite organisés par les habitants de Medusa, mais depuis la mort de Ferrus Manus, les Iron Hands n'élirent plus aucun Maître de Chapitre. De retour sur Medusa, ils s'adaptèrent aux coutumes des clans de leur planète natale et retournèrent à leur rivalité ancestrale maintenue par décret du vivant de Ferrus; chacun des 10 clans fonctionnant comme une petite armée autonome et concurrente.

Dans des situations exceptionnelles ou concernant des décisions impliquant le chapitre entier, les Iron Hands utilisent cette vielle tradition. Ils se réunissent à leur tour dans un "Grand Conseil des Clans" comprenant les représentants les plus révérés de chacun des dix clans composant le chapitre alors présents sur Medusa. Ceci est vu comme une mesure servant à prévenir tout nouvelle tentative du type de l'Hérésie d'Horus; la décision d'un chef pouvant emporter la damnation des millions de ses troupes. Il est également le fruit d'une réflexion sur les enseignements de Ferrus Manus lui-même et l'émulation provoquée par la compétition aiguisant les capacités de chacun qui œuvra toujours pour maintenir les traditions de rivalité entre les clans.

La composition des membres du conseil des clans est en général d'un représentant par clan; mais varie en fonction des membres du chapitre présents sur Medusa. Ce qui signifie aussi que malgré la prédilection du chapitre (voir la vénération) qu'ils portent à leurs Dreadnoughts Vénérables, ces derniers sont à égalité avec les autres Space Marine de grades ou de spécialités différentes. De plus, il n'y a pas d'obligation pour ce conseil de se réunir dans un endroit neutre ou consacré. Il a lieu la plupart du temps dans les grandes salles en forme d'amphithéâtres des Land Behemoth appelées "Chambre du Conseil".
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chapitres space marines

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum