Comptes-rendus Keltia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comptes-rendus Keltia

Message  BananeDC le Lun 23 Fév 2015 - 7:23

Hop, on en a pas parlé, mais fait-on des CR et si oui, qui s'y colle coup-ci ? Very Happy
En attendant voici une photo de la première partie.


_________________
"Je vous conseille d'éviter la mousse au chocolat du patron"
George Abitbol, La Classe américaine
avatar
BananeDC

Messages : 3127
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 46
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  pahul le Lun 23 Fév 2015 - 11:22

Je vais essayer de les faire. Comme je vais vous en demander pour Deathwatch sous forme de rapports de mission, je peux bien m'y coller sur Keltia. Par contre pour cette session j'ai pas pris de notes donc il manquera sûrement des choses que tu pourras reprendre Yoann si tu veux.
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  BananeDC le Lun 23 Fév 2015 - 14:43

Cool Pahul, ça va me laisser encore plus de temps pour bossser Z-Corps Very Happy

_________________
"Je vous conseille d'éviter la mousse au chocolat du patron"
George Abitbol, La Classe américaine
avatar
BananeDC

Messages : 3127
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 46
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  ciscovic le Lun 23 Fév 2015 - 16:01

Hors-sujet pour vous dire que je serais bien dispo ce we.
La situation rendre dans l'ordre pour mes parents, et ce n'est maintenant plus qu'une question de rapidité administrative. Il prévoit leur déménagement fin de la 1ère semaine de mars ou 2 ème semaine de mars. Donc je ferais peut-être sauté une des 2 sessions. Je vous tiens au courant dès que j'ai une date fixe.
avatar
ciscovic

Messages : 1569
Date d'inscription : 23/02/2013
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  BananeDC le Lun 23 Fév 2015 - 19:32

Cool pour tes parents, ils doivent être soulagés ! Very Happy

_________________
"Je vous conseille d'éviter la mousse au chocolat du patron"
George Abitbol, La Classe américaine
avatar
BananeDC

Messages : 3127
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 46
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  Dinendal le Mar 24 Fév 2015 - 19:38

Bonne nouvelle pour tout le monde ça!
Pas de soucis pour le CR Pahul, à la limite je peux m'y coller pour cette session, ayant le scénario sous les yeux, ce sera peut être plus simple pour moi.

Si vous avez l'occasion de me donner vos Prouesses martiales / sorts, ... avant samedi que je puisse vous imprimer une feuille avec tout ça au propre Wink
avatar
Dinendal

Messages : 371
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://dinendal-photographies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  BananeDC le Mar 24 Fév 2015 - 23:15

Justement, pour les prouesses martiales, j'attendais que tu scannes Wink

_________________
"Je vous conseille d'éviter la mousse au chocolat du patron"
George Abitbol, La Classe américaine
avatar
BananeDC

Messages : 3127
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 46
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  ciscovic le Mar 24 Fév 2015 - 23:18

J'ai pris les sorts suivants :
Polymorphie
Bénédiction (des dieux?)
Appel des enfants de la déesse : celui-là je vais le changer je pense, si tu es d'accord. Du coup, si tu peux m'envoyer les sorts que tu as scannés. Smile
avatar
ciscovic

Messages : 1569
Date d'inscription : 23/02/2013
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  pahul le Mer 25 Fév 2015 - 7:46

Je vais essayer de me faire le CR dans la journée et tu complèteras avec ce que tu juges important (ou tu corrigeras même), ça fera travailler ma mémoire.
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  Dinendal le Ven 27 Fév 2015 - 13:43

Je vous imprime les prouesses, ... François, comme t'es le seul à avoir répondu (ou à pouvoir répondre) je te fais une feuille propre, les autres l'aurons pour la prochaine fois Wink
Je vais enfin avoir un peu de temps cet aprem, je la consacre à Keltia
avatar
Dinendal

Messages : 371
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://dinendal-photographies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  Dinendal le Ven 27 Fév 2015 - 17:19

Voilà, je l'avais vu en présage, et c'est enfin le moment, c'est maintenant que l'avenir d'Ynis Prydein va se jouer, à moi de continuer à les guider pour que les bons choix soient fait.

"Phil" et son frère d'adoption Cowyll sont arrivés par la porte de Bishops. Un certains manque d'attention de la part de tous les voyageurs empruntant cette route pour se rendre (pour la plupart d'entre eux) au Conseil de Bretagne leur aura valu une attaque de quelques brigands Saxons. Heureusement, leur amour du combat aura sorti tous ce beau monde de l'embuscade, non sans l'aide d'Agdad, bien camouflé derrière un buisson. Son art de la discrétion n'aura pas été inutile, bien au contraire, puisqu'il aura réussi à tuer un Saï sans que personne ne le remarque, même le combat terminé. Mais il viendra un moment où il devra bien révéler ses compétences à ses futurs compagnons. Et nos deux guerriers, qui ont le plus naturellement du monde découpé les Saxons restants, sans prendre de dégâts... Ce sont bien eux...
C'est après avoir fait la connaissance d'Alanna qu'ils reprirent la route pour Caer Lundein, en tant que garde du petit convoi. Je pense que le charme de la jeune Demoiselle n'aura pas laissé nos deux hommes indifférents, mais elle leur aura au moins permis de passer le poste de garde sans encombre.

Et c'est après une bonne nuit à l'auberge qu'ils se sont rendu au Conseil:

"Phil" et Cowyll comme représentants de leur clan, Agdad pour un travail et sans oublier "François", un jeune druide qui m'a accompagné à ma demande, qui ne s'imagine encore que très peu ce que les Dieux lui réservent comme avenir.
Après l'annonce d'Ambrosius Aurelianus, expliquant que ce serait son petit fils "préféré" et non son descendant direct Enion, et encore moins le benêt de fils aîné de ce dernier, Cadwallan, qui hériterait de son trône.
Le Haut Roi étant trop vieux pour mener à bien la guerre contre les saxons, et ré-unifier celle ile, sans quoi nous ne nous débarrasserons jamais de ces envahisseurs!
Jamais je n'avais entendu tel vacarme au sein du Palais, et j'ai pourtant quelques printemps derrière moi...
La prise de parole d'Arthur acheva presque ce débat stérile, mais permit au moins de convaincre quelques indécis, et de faire sortir les plus mécontents.
C'est à ce moment là que le doute s'est immiscé en moi, lisant sur les visages de nos jeunes aventuriers un doute encore plus présent...
Après avoir reçut mon invitation pour une réunion le soir même dans mes appartements, ils se sont joint à Arthur qui se faisait attaquer par quelques guerriers de clan opposé à sa nomination au titre de Haut Roi, et je pense que c'est ce qui fini de les convaincre.

Après cette entrevue, ils se sont éclipsé de Caer Lundein (non sans se faire attaquer par une troupe de soldats un peu éméché par l'alcool) et ont pris la route du Gwynedd en compagnie d'Arthur, de Drustan duc de Lyonesse et de quelques gardes.
Ils ont maintenant 30 lunes pour aider Arthur à repousser les envahisseurs Saïs, et c'est à Ynis Môn que le voyage commence pour le futur roi, où il recevra la bénédiction des ancêtres et les dragons rituels...
avatar
Dinendal

Messages : 371
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://dinendal-photographies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  pahul le Ven 27 Fév 2015 - 17:47

Ouais j'ai eu que des surprises cette semaine (3 entretiens à préparer pfiou) désolé de pas avoir eu le temps de faire le compte-rendu. Sad
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  Dinendal le Ven 27 Fév 2015 - 18:13

Pas de soucis, j'avais dit que je m'en occuperais si j'avais le temps avant toi Wink J'ai pas eu plus de moment pour me poser cette semaine, donc je comprends, et puis il y a des priorités Very Happy
avatar
Dinendal

Messages : 371
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://dinendal-photographies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  pahul le Dim 1 Mar 2015 - 11:40

C'est en chevauchant vers Ynis Môn que nous sommes arrivés à l'entrée de ce village. Il avait l'air dévasté. Sentant la marque des Saxons, je pris ma hache en prévision d'un affrontement sanglant. Je crus tout d'abord que mon appréhension se vérifiait lorsqu'une vingtaine d'hommes armés se dirigeaient vers nous. Mais nous comprîmes rapidement qu'il s'agissait des hommes du village venus défendre ce qui leur restait. Nous nous présentâmes donc. Il ne fait aucun doute que la présence de l'héritier du trône à nos cotés joua en notre faveur dans le fait que les hommes nous invitèrent à passer ce qui restait des portes de leur village pour nous présenter à leur chef. Celui-ci ordonna que la table fût mise et que ripaille fut faite au soir pour fêter l'évènement. Lors de cette soirée, nous bûmes et mangeâmes tout notre saoul. Mon frère et moi firent ripaille toute la nuit et je crus comprendre qu'il dût finir la soirée dans un lit de paille aux cotés d'une belle donzelle. Pendant ce temps, le druide qui nous accompagnait passa la soirée à expliquer au chef du village quelle était l'utilité de parler aux arbres. Je ne suis pas sûr que ce dernier en aie bien saisi la subtilité. Notre compagnon Agdad fut, quant à lui, fidèle à lui-même : capuche abaissée sur la tête, il resta renfrogné à baragouiner des phrases sadiques lorsqu'un convive curieux cherchait à lui adresser la parole afin de faire connaissance.

Lors de cette soirée, toutefois, le chef nous expliqua que son village avait été détruit par une bande de Saxons qui avaient au passage kidnappé sa fille adorée. Le lendemain, donc, alors que la gueule de bois passait l'épreuve de la rosée du matin, notre futur roi confia à notre joyeuse troupe de quatre la mission de partir à la recherche de la fille du chef du village. M'est avis qu'il cherchait à tester notre loyauté et notre débrouillardise. Ça tombe bien, je suis toujours partant quand il s'agit d'aller bouter du Saxon hors d'Ynis Pridein. Sans poser plus de questions, nous partîmes donc à la recherche de la fille et de la bande de barbares blonds en direction du nord ouest : vers là où on avait vu partir ladite bande de mécréants. Après une journée de chevauchée calme et tranquille durant laquelle il fallut encore que nous subissions les facéties de notre druide qui voulut absolument nous montrer pour la n-ième fois qu'il avait la capacité de se transformer en oiseau, nous arrivâmes en vue de deux saxons qui discutaient dans la forêt. Mon frère arrêta mon bras avant que je ne me mette à charger brutalement sans crier gare et sauva ainsi notre équipée. Nous nous arrêtâmes donc et prirent position dans les fourrés pour les observer. Ils discutaient visiblement sans se soucier de nous. Nous envoyâmes notre encapuchonné Agdad repérer discrètement les environs, ce qu'il fit à merveille comme toujours, et il nous rapporta qu'une bande d'une vingtaine de saxons campait non loin dans les ruines d'un village abandonné. Nous envoyâmes donc notre druide, ravi de faire encore une fois montre de ses pouvoirs étranges, se transformer en mulot crotté pour passer inaperçu et aller faire du repérage dans le campement de ces barbares sanguinaires.

Lorsqu'il revint, il nous rapporta qu'il n'avait trouvé nulle trace de la donzelle mais qu'il avait entendu les sauvages parler dans leur dialecte abjecte d'une prime offerte pour le pillage du village et la capture de la fille et que celle-ci n'avait pas l'air farouche lorsque ces bras sales et musclés l'avaient enrobé pour l'entreposer de force sur la croupe d'un cheval. Visiblement, la fille du chef avait des mœurs dont celui-ci ne devait pas avoir connaissance. Nous décidâmes donc de renvoyer notre druide, encore une fois ravi de nous démontrer qu'il pouvait se transformer (lui et pas nous) en oiseau, vers le village pour mettre au courant les hommes afin qu'ils viennent nous prêter main forte pour faire de la bande de saxons de la bouillie sanglante dont les restes recouvriraient le sol boueux afin de s'y décomposer pour permettre à la forêt de reprendre ses droits plus vite que prévu dans les ruines de ce village qui n'en était plus un. Malgré sa capacité à se transformer (qu'il possédait, si le lecteur ne s'en était pas encore aperçu), notre bien aimé Floki ne possédait pas le don de la langue. Et il ne parvint pas à convaincre Arthur de nous envoyer des hommes après que celui-ci nous ai dit qu'il souhaitait voir de quoi nous étions capables en nous confiant cette mission. Je me demande si ce jeune futur roi a déjà affronté une bande de saxons au moins une fois dans sa vie...

Toujours est-il que le temps que nous procédions à toutes ces manœuvres, les saxons avaient visiblement eu le temps de nous repérer car ils nous tombèrent dessus et nous capturèrent sans que nous ayons eu le temps de les voir venir. Une fois que nous fûmes enchaînés et désarmés dans leur campement, ils s'enquirent de savoir ce que nous faisions à proximité de leur campement, accroupis dans les bois. Je leur indiquai que nous nous appliquions à faire nos besoins tout autour à intervalle régulier afin qu'ils soient imprégnés d'une atmosphère familière, mais ce n'eût pas l'air d'être à leur goût. C'est mon frère, aidé de Floki (qui savait aussi parler lorsqu'il avait forme humaine), qui négocia avec eux et qui obtint des informations de leur part. En échange d'une part d'une récompense fictive promise par le chef du village pour le retour de sa fille, ces stupides blondins nous apprirent qu'ils avaient travaillé pour le compte d'un marchand irlandais du nom de Maël et nous indiquèrent la direction que celui-ci avait pris. Puis, ces abrutis nous relâchèrent pour que nous puissions aller la chercher afin de la ramener à son père et de revenir les voir avec une part de la récompense promise (jamais vu une bande d'idiots pareils...).

Après cette entrevue tumultueuse durant laquelle ma capacité à ne pas sauter à vue sur ces dangereux individus fût mise à rude épreuve, nous chevauchâmes vers la cote ouest. Alors que le temps se couvrait et qu'il fût évident que la tempête se levait, nous arrivâmes en vue de l'embouchure d'un fleuve sur lequel des embarcations étaient traînées vers les terres et des tentes étaient en cours de dressage. Nous nous présentâmes à ce campement comme étant des mercenaires à la recherche d'un abri et fûmes contraints de laisser nos armes avant de pouvoir pénétrer dans la grande tente centrale. Nous y trouvâmes Maël accompagné de la fille du chef, laquelle était assise à sa table sans entraves. Étonnés de cet état de fait, nous posâmes quelques questions bien placées qui nous apprirent que Maël, un riche fils de marchand, avait payé des saxons pour enlever la fille car les deux tourtereaux voulaient se marier. Or, le père de cette dernière n'était pas de cet avis car il souhaitait la marier à un chef de clan âgé, ce qui déplaisait à la donzelle. Arthur nous ayant confié pour mission de la ramener, nous nous mîmes donc à la tache afin de les convaincre de rentrer au village. Pour cela, nous dûmes leur promettre que nous ferions en sorte qu'ils soient accueillis à bras ouverts et que leur union serait bénie par Arthur lui-même. Nous fûmes visiblement très convaincant car ils acceptèrent de nous faire confiance.

Nous nous mîmes donc en route pour le village accompagné de toute cette troupe dès l'aube le lendemain matin. Cette fois, je prît les devants accompagné d'Agdad et de mon frère afin de mener les négociations avant l'arrivée des incriminés, et nous laissions Floki en arrière garde afin d'accompagner l'équipée des marchands. J'expliquai au chef la situation, mais elle ne fût pas à son goût pour autant. L'alliance que lui permettait le mariage qu’il avait arrangé pour sa fille aurait rapproché son clan de la famille royale, ce qui lui assurait une meilleure position. Il fallait qu'il aie une compensation pour ce manque à gagner. C'est donc auprès d'Arthur que j'intercédai pour résoudre le problème et celui-ci proposa une généreuse dot princière pour le mariage de sa fille, ce qui convint visiblement au chef du village. C'est à ce moment que nous vîmes arriver Floki accompagné du marchand, de la fille et de la troupe qui les suivait en haut de la colline.

Il restait cependant un problème à régler et je fis valoir au futur Haut-roi et au chef du village dont nous avions amélioré le sort qu'une troupe de vils Saxons dans les parages constituait un dangereux environnement et qu'il fallait remédier au problème. D'autant plus que nous avions dû leur promettre une récompense qu'ils attendaient sûrement pour notre libération et qu'ils étaient susceptibles de venir la réclamer s'ils ne la voyaient pas arriver. Nous obtînmes donc d'avoir avec nous les hommes du village pour aller infliger le châtiment qu'ils méritaient à cette bande de dangereux individus.

Et nous pûmes reprendre notre route après cette formalité.


Dernière édition par pahul le Dim 1 Mar 2015 - 17:47, édité 4 fois
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  BananeDC le Dim 1 Mar 2015 - 17:07

Hé bé, ça c'est du compte-rendu, bravo et merci pour le taf !! Very Happy

_________________
"Je vous conseille d'éviter la mousse au chocolat du patron"
George Abitbol, La Classe américaine
avatar
BananeDC

Messages : 3127
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 46
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  pahul le Dim 8 Mar 2015 - 12:36

J'ai eu un peu de mal à tout suivre hier, donc je te laisse corriger Yoann si il y a des imprécisions :

Alors que nous avions rassasié notre soif de vengeance et éliminé de la surface de cette Terre une bande de Saxons pour le plus grand bien de l'humanité, nous reprîmes notre route afin d'accompagner Arthur, notre futur haut-roi, vers sa destination. Et ce fut durant ces quelques jours de voyage qu'un jeune garde vint nous trouver, inquiet du comportement de l'un de ses comparses. En effet, celui-ci, du nom de Garnock Ap Llara, semblait poser trop de questions aux yeux de notre jeune ami. Nous enregistrions cette information et tinrent conseil sur ces propos afin de décider ce qu'il convenait de faire. Nous décidions qu'avant de lancer des accusations à tort et à travers, nous devions observer le jouvenceau et tirer un jugement de ses actions, ce qui tombait bien, car nous arrivions justement en vue de Caer Guricon et nous décidâmes donc de profiter de l'occasion pour tester sa loyauté en l'envoyant, accompagné d'Agdad, qui serait nos yeux dans cette affaire, prévenir la mère d'Arthur, dont c'était le fief, de notre arrivée. Bien entendu, Floki nous proposa ses services de transformation afin de faire la liaison entre eux et nous en cas de pépin pour que nous puissions agir rapidement.

Il s'avère que le bougre se contenta de remplir sa mission et de prévenir nos hôtes de notre arrivée. Les soupçons de notre autre ami (prénommé Casnar Ap Gwern, soit dit en passant), s’avéraient donc pour l'instant infondés. Nous fûmes reçu par la mère de notre futur Haut-roi, qui nous invita à nous reposer et à festoyer durant la soirée. Lorsque nous reprîmes notre route le lendemain, nous avons pu observer qu'en effet, notre suspect posait beaucoup trop de questions pour être honnête. Je décidai donc de passer à l'action. Je l'interrogeai, accompagné de Floki. Celui-ci ayant du mal à impressionner le jeune garde qui semblait en avoir vu d'autre, il fallut que je mis en marche ma capacité à intimider les guerriers sous mes ordres et cela fonctionna plutôt bien, car l'innocent mouilla son pantalon. Il finit par nous avouer que l'un des oncles de notre futur haut-roi, qui était également roi du Lothian, avait demandé à notre suspect de lui donner des renseignements sur notre équipée en vue, soi-disant, de pouvoir nous apporter de l'aide en cas de problème. Celui-ci souhaitait notamment connaître notre destination. Ben tiens... Nous jetâmes donc le naïf aux pieds d'Arthur pour qu'il le juge pour ses actions. Mais celui-ci, par bonté (ou par naïveté?) le laissa repartir. Je commence à me demander quel genre de Haut-roi il deviendra...

La suite de notre périple fut ensuite plutôt calme, si l'on omet qu'une bande de cinq brigands pas très doué chercha bêtement à s'attaquer à une troupe d'une quinzaine de guerriers bien équipés pour leur dérober leurs biens pendant leur sommeil. Je ne brillais pas par mon action héroïque durant ce combat mais il faut dire que je mis du temps à me lever à cause de ma cotte de mailles. Ce fût Agdad qui fut le plus prompt à répandre le sang de ces malandrins et qui fit preuve d'une sauvagerie toute en finesse que l'on ne lui connaissait pas encore. Ces mécréants réussirent tout de même à tuer deux de nos gardes.

Arrivé à Ynis Mon, nous constatâmes qu'il nous fallait emprunter un bac pour traverser, car ce lieu est une ensemble d'îlots séparés par des bras de mer peu profonds et peu larges mais dont le courant extrêmement fort peut emporter un homme et son cheval loin de ses terres natales. Nous nous fîmes donc aider d'un professionnel qui nous fit traverser les îles et nous amena à une maison de pierre au toit de chaume dans laquelle résidaient trois druides du nom de Hywell, Llyd et Cynan et qui nous firent un grand discours à propos des anciens dieux qui devaient légitimer Arthur sur son trône et sur les preuves que celui-ci devait leur fournir. Je ne compris pas tout car j'étais très fatigué par le voyage et je laissais à Floki le soin de s'occuper des détails mystiques. Nous nous reposâmes donc dans la hutte pour la nuit. Mais mon sommeil ne fût pas de tout repos car une espèce de vieille femme aux yeux blancs comme le soleil de midi et aux cheveux accusant son âge tenta de m'étouffer alors que je dormais. Je me réveillai avec deux marques rouges sur le torse comme si quelqu'un s'était assis dessus. Floki m'expliqua qu'il s'agissait d'un esprit qui cherchait à étouffer les héros dans leur sommeil... Tiens donc... Lui nous dit qu'il avait rêvé de Morgana, gardienne de la Regalia et sœur d'Arthur, et que celle-ci souhaitai nous remettre une épée, sensée aider Arthur dans sa quête, et qui portait le nom imprononçable de Caled Flwlch, épée sacrée de la sainte Régalia, arme de Llud main d'argent. Mais on pouvait également la nommer Camad Bolg, l'épée de Nuada, ce qui, il faut bien l'avouer était tout de même plus pratique. J'ai toujours trouvé étrange cette tradition qui consistait à donner un nom à un bout de métal. Comme si le simple fait de le faire pouvait donner vie à une arme. Je pense que c'est beaucoup trop pratique de se dédouaner de ses responsabilités en accusant son arme pour sa propre faiblesse au combat. Car qui glorifie son arme quand il gagne, hein ?

Bref, évidemment il nous fallut repartir dès le lendemain, alors que je n'étais pas reposé, pour aller chercher ladite épée des mains de ladite Morgane, qui résidait bien entendu loin d'ici sur Avalon. Nous prîmes donc le parti de longer la côte en évitant le Gwyned pour passer par les pays de Lleyn et Emrys pour ensuite continuer tout droit vers le sud en direction d'Isca Carleon. La première nuit fut mouvementée, car une créature démoniaque nous réveilla alors que nous étions en train de sommeiller d'un repos bien mérité près d'une plage dans le Leyn. Mon frère succomba à la tentation de la créature qui nous appelait et dont nous voyions seulement la tête sortir de l'eau. Je me mis à sa poursuite. J’eus beaucoup de difficultés à le ceinturer car il est fort, le bougre, mais je finis par l'attraper par les cheveux alors qu'il avait de l'eau jusqu'aux épaules pour le plonger sous l'eau et le tirer vers la berge. Une fois au sol, Floki et Agdad vinrent me prêter main forte et nous le maintînmes tandis qu'Agdad lui assénai un coup fort bien placé qui lui fit perdre une dent. Alors qu'il était assommé, nous l'avons traîné jusqu'à un endroit duquel nous ne pouvions plus entendre les insidieux appels de la créature. C'est alors que Floki proposa à mon frère de le "toucher". Ce qui m'interloqua fût que mon frère accepta. Je compris ensuite pourquoi lorsque Floki enleva la main de la bouche de mon frère et que sa dent fut revenue.

Nous continuâmes notre route dès le lendemain. Nous subîmes une attaque en cette journée également. Des brigands bien mieux équipés que ceux que nous avions croisé quelques jours plus tôt nous abordèrent par un classique "la bourse ou la vie". Je leur répondais par un non moins classique : "pour vous ce sera la bourse et la vie", mais mes compagnons furent plus prompts que moi à réagir et fondaient déjà sur eux (satanée cotte de mailles), Floki les chargeant avec son cheval tandis que mon frère descendait de sa monture en dégainant son arc et qu'Agdad fondait sur l'un d'eux avec ses lames croisées. L'un de ces malandrins profita du fait que je sortais ma hache pour m'asséner un violent coup au poitrail qui passa sous ma cotte de mailles. Je lui rendis son affront en faisant ruer ma monture et en lui assénant un coup de hache qui trancha sa tête en deux. Quand j'enlevai celle-ci des restes du support vivant dans lequel je l'avais plantée, je regardai autour de moi et constatai que mes compagnons étaient déjà en train de fouiller les cadavres des autres imprudents qui ne savaient manifestement pas à qui ils avaient affaire.

La fin du voyage se déroula sans encombre et nous arrivâmes à Isca Carleon pour rendre hommage à sire Caradog, l'oncle d'Arthur qui y siégeait et qui s'était déclaré à ses cotés lors du conseil. Malheureusement, celui-ci n'était pas présent. Nous décidâmes donc de nous reposer pour nous préparer à la traversée vers Avalon qui nous attendait le lendemain.
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  pahul le Lun 30 Mar 2015 - 11:23

L'île d'Isca Carleon est un endroit plein de surprises. Elle est entourée de brumes étranges, et lorsqu'on y arrive par les moyens habituels en s'y arrimant au port, on y croise tout d'abord un puits dont l'eau est trop pure et trop claire pour être honnête. Mon frère et moi n'avons pas pris le risque d'y tremper les lèvres, mais ces imprudents que sont Agdad et Floki y ont bu. Il s'avère que l'avenir leur donné raison mais que ce n'était pas pour autant de la potion magique.

Nous avons été accueillis sur l'île par une prêtresse dont je ne me rappelle plus le nom. Nous lui avons expliqué pourquoi nous étions là, à savoir que nous avions besoin de récupérer le fourreau de l'épée de notre bon futur haut-roi. La prêtresse nous indiqué que pour cela, il fallait que nous nous rendions sur une île à l'extrême pointe de l'Ary Mor. Là bas, des prêtresses (encore), pourraient nous donner ce dont nous avions besoin. Tandis que je pestai intérieurement contre le futur chemin rempli d'embûches et de traversées maritimes dangereuses que nous allions encore devoir emprunter pour y arriver, notre hôte nous indiqua de la suivre. Nous plongeâmes donc dans la brume au centre de l'île avec elle, et, après avoir parcouru un sentier sur lequel la visibilité était tellement mauvaise que nous pensions voir des choses étranges dans la brume à chaque instant, nous débouchâmes sur un endroit duquel nous pouvions voir qu'il n'y avait plus de brume en face de nous mais une île qui était celle sur laquelle nous devions nous rendre. Vaguement méfiant mais en même temps quelque peu soulagé, je jetai un cou d'œil vers Floki pour voir s'il ne voyait rien à redire à ce tour de passe passe. Constatant que tout paraissait le plus naturel du monde pour lui, je fit confiance à la prêtresse et suivais mes compagnons jusqu'à la barque qui nous amena sur l'île.

C'était une île entourée de falaises et dont le pourtour était pourtant renforcé d'une muraille. Nous débarquâmes dans un coin de l'île duquel nous pûmes pénétrer plus avant sur les terres jusqu'à un village. Nous prîmes donc un temps pour nous reposer et faire quelques achats bien utiles. Pour ma part, j'allai rencontrer le forgeron, qui me proposa une magnifique hache à deux mains de belle facture dont le tranchant double ferait certainement beaucoup plus de dégâts à mes adversaires que le piètre instrument que je portai actuellement que j'en profitait donc pour refourguer à celui qui m'avait vendu mon nouvel équipement. Mes confrères firent de même. Agdad acheta un arc composite à quelque marchand de choses en bois, et mon frère acheta au forgeron le même instrument que moi.

Puis nous nous rendîmes au temple, là où nous menait notre quête. Nous y rencontrâmes une prêtresse, ce qui devenait, me disais-je une fâcheuse habitude, d'autant plus que ces courtisanes ne lésinaient pas sur la dentelle et les vêtements transparents et aguicheurs mettant en valeur leur jeunesse et ne manquait pas d'émoustiller mes sens à chaque fois que j'en croisais une. Si ça continue, il va sérieusement falloir que je passe du temps avec l'une d'elle afin qu'elle prenne le temps de bien m'expliquer en quoi consistent ses pouvoirs... Toujours est-il que la jeune donzelle nous expliqua que pour obtenir l'objet que nous étions venus chercher, il fallait qu'on lui rende un service (comme c'est convenu tout ça...), à savoir : résoudre l'énigme d'un meurtre perpétré sur le port de l'île qui ressemblait plus à un festin de bête qu'à un meurtre commis par un humain. Ce qui paraissait d'autant plus étrange que nous nous trouvions sur une île qui ne comprenait pas de monstres d'un acabit suffisant pour pouvoir perpétrer ce genre de choses.

Retenant mon envie de lui planter mon instrument de guerre nouvellement acquis entre les deux yeux afin d'en tester le tranchant de la lame pour pouvoir ensuite aller fouiller l'arrière temple à la recherche de ce que nous étions venu chercher parce que je commençai à trouver le temps long, je partis avec mes comparses en quête d'information. C'est à la taverne que l'aubergiste nous indiqua qu'il y avait un témoin de ce meurtre sur le port qui passait son temps à se lamenter et à boire depuis qu'il avait vu de ses yeux ce qui s'était produit il y avait de cela deux jours. Nous allâmes donc interroger le bougre que nous trouvions prostré là où on nous l'avait indiqué, presque étalé dans son vomi. Cette espèce de déchet humain bredouillait des choses incompréhensibles et ne réussit qu'à nous dire qu'il s'agissait d'un loup garou qui aurait commis cette atrocité. Interloqué, nous tînmes conciliabule pour essayer de chercher où on pouvait trouver une telle créature sur cette île, quand soudain, des craquements étrangement sinistres nous firent regarder dans la direction de l'ivrogne que nous constatâmes transformé. En effet, celui-ci était en train de se transformer en ce qui ressemblait fort à l'idée qu'on se fait d'un loup-garou. Sentant enfin monter en moi l'excitation du combat, ravi de pouvoir ajouter une telle créature à mon tableau de chasse, je dégainai ma hache pour constater avec effroi une fois que je l'eût prise en main que mon frère lui avait tranché la gorge avant même que cette immonde atrocité aie pu infliger un seul coup de griffe à l'un d'entre nous. Étonné qu'un loup-garou pusse être aussi fragile et frustré de n'avoir encore une fois pas eu le temps de faire montre de mes talents martiaux, je passai ma rage sur un tonneau qui passait par là.

Nous retournâmes voir la prêtresse qui nous remercia et nous donna (enfin) ce que nous étions venus chercher. Avec ce butin, nous fîmes le chemin du retour en repassant par la brume et, une fois à Avalon et en possession du fourreau de Morgane, nous fûmes conduits à Stonehenge où nous assistions au couronnement dans la tradition d'Arthur, dont la carrure s'était épaissie et qui avait dorénavant deux magnifiques dragons tatoués sur les bras.

L'aventure pouvait enfin commencer...
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Keltia

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum