L'univers de Warhammer 40 000

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Dim 22 Fév 2015 - 11:26

Puisque l'on va se plonger dans une campagne, il est temps pour vous de découvrir petit à petit cet univers vaste et grandiose, c'est pourquoi j'ouvre ce topic que j'alimenterai régulièrement avec du background pour que vous puissiez avoir des infos de temps en temps sans avoir à vous bouffer plusieurs pages de Wiki d'un coup.

Commençons donc aujourd'hui avec les bases : une petite vidéo d'introduction qui résume un peu l'ambiance de l'univers en plus de vous montrer de magnifiques visuels qui représentent pour beaucoup des space marines ou certains personnages légendaires mais parmi lesquels on peut aussi apercevoir quelques Xenos ou autres vaillants combattants de l'Imperium.

"In the grim darkness of the far future there is only war" :

avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Dim 1 Mar 2015 - 13:43

L'univers de Warhammer 40 000 étant vaste et complexe, avant d'attaquer l'histoire de l'Imperium qui va vous permettre de comprendre la situation dans laquelle il évolue aujourd'hui, il m'est nécessaire d'expliquer quelques notions, dont la plus importante est celle-ci : la nature du Warp :

L'univers est composé de différentes dimensions et réalités entrelacées les unes dans les autres. L'univers matériel que nous connaissons n'est qu'une de ces dimensions, et l'espace Warp (ou tout simplement le Warp) en est une autre. Cette dimension porte bien d'autres noms, tels le Chaos, les Limbes, l'Ether, l'Empyrean, l'Immaterium, la Zone Floue, la Région Infernale, l'Antique Obscurité, le Royaume du Chaos ou encore le Royaume cauchemardesque.


Seul un fou peut prétendre comprendre parfaitement ce monde étrange et terrible qu'est le Warp, car sa nature même est inconstante et incompréhensible. La dimension immatérielle du Warp est composée de tourbillons d'énergies psychiques démentielles et scintillantes. C'est un univers psychique fait de courants et de marées, tout comme un fleuve ou un océan. Ainsi, on y trouve des remous, de gigantesques tourbillons, des endroits plus ou moins profonds, des zones plus calmes, des tempêtes, etc. Ses courants s'entrecroisent en formant des motifs complexes et imprévisibles.

Le Warp n'obéit pas aux lois physiques de la nature que nous connaissons: le temps et l'espace y sont intangibles et impalpables.

Le Warp et les esprits

Le Warp est le royaume des ombres psychiques, et toute créature pensante vivant dans l'univers matériel a également une présence dans le Warp. A leurs morts, leurs esprits se dissolvent dans le Warp. Néanmoins, certains psychismes ont assez de force pour se réincarner, voire pour conserver une conscience dans le Warp après la mort physique du sujet. C'était par exemple le cas des anciens Eldars, lorsque le Warp ne recelait pas encore les dangers qu'il abrite aujourd'hui.

Même les pensées et les émotions des êtres vivants dérivent au sein du Warp. Il arrive même qu'elles y grandissent, se nourrissant d'elles-mêmes jusqu'à prendre une forme tangible. Elles deviennent alors des esprits d'une puissance plus ou moins grande, et leur gestation s'achève dans les douleurs de l'enfantement en bouleversant le Warp et en déchirant la structure matérielle de l'univers. C'est par exemple ainsi que naquit Slaanesh, à partir des pensées perverses des anciens Eldars.


Certains être vivants ont également la capacité de puiser de l'énergie psychique directement dans le Warp, afin de produire les effets les plus variés dans le monde matériel. Ce sont les psykers.


Les voyages Warp

L'humanité a mis au point diverses technologies reposant sur l'exploitation des phénomènes du Warp, qui trouvent leur aboutissement dans le développement des voyages spatiaux. Ainsi, la grande vague de colonisation humaine du 21ème millénaire fut rendue possible par les voyages Warp.

Les vaisseaux spatiaux peuvent parcourir d'immenses distances à travers la galaxie en plongeant dans la dimension parallèle du Warp, bénéficiant de ses incroyables propriétés temporelles. Ainsi, un trajet qui prendrait des siècles dans des conditions normales peut ne prendre qu'une semaine à travers le Warp.


Les navires ne se dirigent pas vraiment lorsqu'ils sont dans le Warp, ils passent plutôt comme ils le peuvent d'un courant à l'autre, surfant sur les flots de l'Immaterium jusqu'à leur point de sortie dans l'espace réel. Des bonds limités, bien que jamais tout à fait sûrs, peuvent toutefois être réalisés avec une certaine précision. Des bonds plus longs sont dangereux et relèvent tout simplement de l'inconscience. Les navires tentant tout de même de longs voyages à travers le Warp les terminent souvent à des années-lumière de leur destination prévue.

Les navires voyageant dans le Warp sont guidés par d'étranges humains mutants appelés Navigateurs, capables de ressentir et d'exploiter les courants d'énergie qui composent l'Immaterium. Ces derniers dirigent les vaisseaux grâce à la lumière psychique de l'Astronomican, véritable phare installé sur Terra et perceptible à 70.000 années-lumière à la ronde.

avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Mar 3 Mar 2015 - 11:54

Les dangers du Warp


Fra Safrane, 5ème adjoint au Navigateur Da'el a écrit: « Car le Warp est un endroit étrange et terrible à la fois. Envoyer quelqu'un dans le Warp sans protection revient à envoyer un nageur dans une mer infestée de requins et à lui dire qu'il n'a qu'à nager pour rentrer chez lui. Il vaut mieux ne pas laisser le commun des mortels voyager dans l'espace. Il vaut même mieux qu'il ne sache pas que cela est possible. »
Commentaires faits avant le départ de la seconde mission de recherche d'un cargo perdu, le Pride of Angelus.

La dimension immatérielle du Warp a offert à l'humanité ses heures de gloire, mais est également à l'origine de ses plus grands périls. Les voyages à travers l'immensité du Warp sont en effet extrêmement dangereux.


  • Le temps

    La plus grande menace pour ceux qui voyagent dans le Warp provient de l'écoulement du temps. En effet, le temps s'écoule différemment dans le Warp. Ainsi, lorsque des semaines et des mois s'écoulent dans l'enveloppe Warp d'un vaisseau, un nombre incalculable d'années peut s'écouler dans l'univers physique. Il arrive souvent que des armées réunies en hâte pour secourir un monde en détresse arrivent des siècles trop tard, la bataille étant perdue depuis longtemps et la planète étant devenue un enfer infesté d'extraterrestres. A l'inverse, certaines légendes parlent de vaisseaux ayant littéralement remonté le temps en voyageant dans le Warp, mais ce ne sont probablement que des histoires sans fondements.



  • Les tempêtes Warp


    Des ouragans se déchainent parfois dans les étendues immatérielles du Warp, éparpillant les vaisseaux incontrôlables sur des années lumière et broyant tout sous leurs impitoyables débauches d'énergie. Ces tempêtes apparaissent n'importe où, submergeant planètes et étoiles pour une durée inconnue. Des mondes entiers peuvent ainsi être coupés du reste de la galaxie par ces orages Warp, qui peuvent durer des mois, des années, des siècles ou même des millénaires. Certaines perturbations sont permanentes, d'autres sont très brèves et ne durent que quelques mois, n'empêchant pas les voyages spatiaux (les vaisseaux profitant alors des brefs moments de calme pour passer) même si elles les rendent encore plus dangereux. En effet, non contents de mettre en péril physique et mental ceux qui sont pris dedans, ces véritables cyclones masquent l'Astronomican et compliquent ainsi toute navigation lorsqu'ils ne la rendent pas totalement impossible. Des rumeurs prétendent pourtant que certains auraient survécu à de telles tempêtes: il existe de nombreux récits parlant de vaisseaux rejetés à des années-lumière de leur route initiale, loin dans le passé ou dans le futur. Ces vaisseaux sont condamnés à errer à jamais, sans aucune chance de retrouver leur route.




  • Les entités du Warp


    Les anomalies temporelles et les orages ne sont pas les seuls dangers du Warp. Tout comme l'espace réel, le Warp est habité. Des énergies conscientes et des formes de vie immatérielles y vivent. Ces créatures nées des énergies capricieuses du Warp, habitants de l'abysse, sont dans leur grande majorité hostiles. Ces entités, n'ayant pas de réelle consistance, changent constamment de forme en émettant des cris aigus et des hurlements sauvages.


    Certaines de ces horreurs sont totalement confinées dans le Warp, mais font pourtant courir un risque significatif à l'humanité. En effet, les navires voyageant dans le Warp ne sont pas seulement exposés aux hasards inhérents à cette dimension: ils peuvent aussi être l'objet d'attaques d'êtres malins, qui s'accolent aux vaisseaux pour noyer leurs occupants et se repaître de leur énergie vitale, déchirant leurs esprits. Ainsi, un navire tombant en panne d'écran Warp court de graves dangers car sa présence est détectée et des nuées de créatures malveillantes s'agglutinent autour de lui. La férocité de leurs assauts peut avoir des conséquences variées, des dommages mineurs au navire lui-même jusqu'à l'arrêt total de ses machines, en passant par l'attaque directe de l'équipage et des passagers. Un humain laissé sans protection dans le Warp peut alors se retrouver possédé par une créature étrangère ou jeté en pleine folie par l'environnement fantomatique. Des gens disparaissent sans laisser de traces alors que des bandes entières ravagent ponts et coursives, possédées par leurs cauchemars et ravageant tout sur leur passage. Il arrive que des vaisseaux émergent du Warp parfaitement intacts, mais sans aucune trace de leurs équipages. Ces navires fantômes dérivent à travers la galaxie et sont considérés comme maudits par ceux qui les croisent.


    Le pouvoir de certaines entités du Warp s'étend à l'univers matériel. Ainsi, certaines d'entre elles, impitoyables prédateurs, attaquent aussi les psykers lorsque ces derniers font appel à l'énergie du Warp pour utiliser leurs aptitudes psychiques, ou pourchassent les âmes des vivants dans une éternelle soif d'énergie vitale.

    Le Warp abrite également des entités démoniaques malveillantes possédant un degré de conscience plus élevé, et dont la plupart ne pensent qu'à dominer et détruire les êtres vivant dans le monde réel. Elles contemplent avec envie l'univers matériel, rêvant d'une existence physique, mais sont incapables de rester longtemps dans cet état. Ces créatures sont néanmoins capables d'envahir les esprits de ceux qui vivent dans l'univers matériel et d'agir sur leurs pensées et leurs émotions. En les possédant, elles nourrissent leurs ambitions démentes de pouvoir et de conquêtes et les soumettent à leur volonté pour provoquer les circonstances qui leur permettront de franchir la frontière séparant les deux dimensions. Ces entités utilisent également les capacités mentales améliorées des psykers non entraînés pour combler le fossé séparant le Warp de l'espace réel. De là, elles étendent leur domination, réduisant en esclavage les populations de planètes entières et rongeant l'Imperium de l'intérieur. Des communautés entières, des mondes même, peuvent devenir les esclaves de ces êtres parasites.

    Les puissantes divinités du Chaos sont des entités de ce type.





  • Les anomalies Warp

    Il arrive parfois que la frontière séparant le Warp de l'univers matériel soit affaiblie. L'énergie s'engouffre alors par cette brèche, créant un vortex qui engloutit planètes et étoiles. Il existe dans la galaxie plusieurs de ces « portes » entre le Warp et l'espace réel, les plus grandes d'entre elles étant l'Oeil de la Terreur et le Maelström. Ces régions ne peuvent être traversées que par les Navigateurs les plus expérimentés, et les voyages sont tellement risqués que seules de rares expéditions en sont jamais revenues. Ceux qui en parlent décrivent des régions cauchemardesques d'où le naturel et le tangible sont bannis, et où règnent en maîtres la folie et l'anarchie.


avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Jeu 5 Mar 2015 - 16:22

L'Imperium


Depuis dix mille ans, l'Imperium de l'Humanité, qui s'étend d'un bout à l'autre de la Galaxie, est l'ultime bastion du genre humain. Avec plus d'un million de mondes et une population incalculable, c'est le plus grand empire galactique du 41ème millénaire. Être un citoyen Impérial, c'est être un individu noyé dans la multitude.


Vous trouverez une carte plus détaillée dans ce sujet : Carte de l'Imperium

La vie dans l'Imperium

L'Imperium est d'une immensité inconcevable et est particulièrement épars, ses mondes étant parfois séparés par des milliers d'années-lumière. Il faut des mois, voire même des années pour le traverser entièrement. Il est ainsi apparu petit à petit autant de modes de vie différents qu'il y a de planètes dans l'Imperium, et autant de coutumes, de traditions, de références et d'héritages particuliers. Les formes de manifestations à la gloire de l'Empereur sont très variées.
Ainsi, de nombreux mondes ne sont que vaguement conscients de l'existence de l'Empereur et de l'Imperium qu'il représente. Même pour les systèmes les plus proches de Terra, ils ne sont que des noms désignant de lointaines forces quasi-surnaturelles et vénérées au pied des autels. De nombreux habitants travaillent toute leur vie, luttent pour survivre face à l'adversité, sans que l'Imperium ne soit pour eux plus qu'une histoire racontée aux enfants. Pour beaucoup, ce n'est qu'un nom présent dans quelques légendes parlant d'un puissant Empereur et de ses armées qui veilleront jusqu'au Jour du Jugement Dernier.
Mais pour d'autres, l'Imperium est tout à fait réel, il est le gant de fer qui enserre leur vie, la loi et l'ordre auxquels le genre humain doit se soumettre. Car l'Imperium est le régime le plus cruel et le plus sanglant que l'on puisse imaginer. Une discipline implacable et impitoyable est indispensable pour survivre à cette époque troublée.


L'Imperium et la Galaxie

Bien qu'il soit très puissant, l'Imperium ne contrôle pas toute la Galaxie. Les planètes impériales ne constituent qu'une infime partie de ce qui la compose.
La découverte de nouveaux systèmes solaires et de nouvelles planètes agrandit sans cesse le domaine de l'Empereur, assouvissant les besoins en ressources et en espace vital du genre humain. Beaucoup de mondes ont été colonisés par les humains durant l'Age de l'Exode, même si cette colonisation ne fut parfois qu'accidentelle, résultant par exemple de naufrages ou autres circonstances similaires. Les colonies semées par l'homme ont été si prolifiques que l'Imperium redécouvre sans cesse des civilisations humaines isolées depuis des millénaires. Sur ces planètes, les hommes vivent de la même façon depuis des millénaires, survivant avec une détermination sauvage. L'existence de l'Imperium et d'autre mondes humains est d'ailleurs parfois une surprise pour les habitants de ces planètes.


Une éternité de guerres

Il existe au sein de l'Imperium des enclaves rebelles, des domaines dirigés par des chefs de guerre extraterrestres, des colonies peuplées de créatures trop simples d'esprit pour menacer l'humanité ou pour attirer l'attention de ses flottes de guerre. L'Imperium est en état de guerre permanent, parfois poursuivant simplement son expansion, parfois luttant contre des ennemis menaçant la survie même de l'humanité. Ainsi, en une centaine de siècles, l'Imperium a survécu à des désastres, des hérésies et des invasions de races extraterrestres. Les guerres internes et les insurrections sont fréquentes, et les plus grands dangers guettent souvent l'humanité de l'intérieur. Des gouverneurs rebelles, des officiers corrompus, des notables manipulés par des extraterrestres et même des Primarques Space Marines se sont maintes fois retournés contre leurs semblables et ont répandu leur sang durant la longue histoire de l'humanité.


Ce cocktail apparemment hasardeux de guerre et de politique, de foi et de châtiment, est alimenté par la loyauté envers l'Empereur et le but commun de la survie de l'espèce. De complexes accords commerciaux et d'assistance régissent ces différents maillons au jour le jour, d'anciennes alliances et dettes sont échangées contre des faveurs et des biens. La lutte pour le pouvoir est acharnée, nul monde ou organisation au sein de l'Imperium ne peut espérer s'opposer seul aux horreurs qui menacent l'humanité. Malgré les intrigues et les trahisons, le vital besoin de ressources et les guerres, l'humanité lutte tout au long de son histoire sur une route qui la mènera à la destruction ou à l'accomplissement.
Sang et chair humaine, voila l'étoffe dont est fait l'Imperium.


Anonyme a écrit: « Nous luttons dans les ténèbres sans pouvoir vaincre. Le temps de la paix touche à sa fin et il est temps de mourir. Voici venir l'age de la guerre et nos derniers jours, nous les vivrons au milieu du fracas de notre propre destruction. »
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Dim 8 Mar 2015 - 20:56

Il existe virtuellement tout type d'environnement dans la voie lactée du temps de l'Imperium. Toutefois, afin de vous aider dans votre création de personnage, je vais lister ici en plusieurs fois les descriptions de différents types de mondes typiques de l'Imperium.

En commençant aujourd'hui par les agri-mondes :


Les mondes de classe α (Alpha) ou Agri-Mondes (contraction de Mondes Agricoles) sont dédiés à la production de nourriture, ayant été terraformés pour obtenir les climats propices aux cultures.

Les mondes entrant dans cette catégorie voient en général plus de 85% de leur surface occupée par des cultures céréalières, des champs hydroponiques, des élevages de bétail, etc. La population de ces mondes, dont la moyenne est comprise entre 15,000 et 1,000,000 de personnes, est éparpillée sur toute la surface dans de nombreux villages et villes.


La majeure partie de la production planétaire de denrées alimentaires est destinée aux autres mondes impériaux, qui doivent souvent importer de la nourriture pour subvenir à leurs besoins. En conséquence, la Dîme  Impériale (impôt impérial que chaque monde doit se doit de verser à l'Imperium en fonction de ses ressources et de ses productions) appliquée aux Agri-Mondes se compose uniquement de denrées alimentaires.
Les Gouverneurs Planétaires de ces mondes doivent donc veiller à protéger les récoltes et à respecter les quotas exigés par l'Adeptus Terra.


Dernière édition par pahul le Mar 10 Mar 2015 - 8:00, édité 1 fois
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Lun 9 Mar 2015 - 9:59

Les Mondes Ruche


Les mondes de classe η (Eta) ou Mondes Ruches sont des mondes impériaux qui se caractérisent par une surface généralement inhospitalière (voire mortelle) et des conglomérats urbains appelés Ruches. Alors que la planète est fortement dégradée par des siècles d'exploitation, les populations se regroupent principalement dans des cités gigantesques, faisant plusieurs kilomètres de haut, la population totale de la planète oscillant généralement entre 10 et 500 milliards d'individus.


Les industries importantes sont principalement des mines, des usines et le recyclage atmosphérique. Du fait de l'épuisement des ressources locales, la planète est obligée d'importer massivement de la nourriture et de l'eau potable. La Dîme Impériale est appliquée aux Mondes Ruches (Decuma, parfois Exactis Extermis).



Dernière édition par pahul le Lun 10 Aoû 2015 - 9:36, édité 6 fois
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Mar 10 Mar 2015 - 8:30

Les mondes féodaux


Les mondes de classe μ (Mu) ou Mondes Féodaux sont une classe de mondes impériaux dont le niveau technologique est en dessous de celui de la poudre noire ou juste au dessus. De tels mondes se caractérisent par de grandes variétés culturelle et politique, si bien qu'ils constituent parfois des lieux de recrutement intéressants pour la Garde Impériale ou l'Adeptus Astartes.

La population comprend entre 10 et 500 millions d'individus. La Dîme Impériale est appliquée (Solutio Prima, Solutio Extremis).


Les mondes féodaux sont auto-suffisants, et en raison de leur dépendance à l'agriculture, une grande partie de la population de ces mondes est constituée de paysans qui sont la plupart du temps dirigés par une aristocratie guerrière. Les mondes féodaux n'ont que peu d'utilité pour l'Imperium ; et le fait de découvrir quelle est leur véritable place dans l'univers peut constituer un choc pour les habitants, ce qui fait d'eux un médiocre matériau pour le service impérial - bien que les fraternités de guerriers qui constituent la noblesse dirigeante puissent être une source de recrutement pour certains chapitres Space Marines.
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Mer 11 Mar 2015 - 8:30

Les mondes forge


Les mondes de classe Φ (Phi) ou Mondes Forge sont les mondes de l'Adeptus Mechanicus: des planètes entièrement consacrées à l'industrie et au Culte de la Machine. La surface des Mondes Forge est généralement couverte de complexes industriels massifs, vieux de plusieurs milliers d'années: Manufactoria, grandes usines de machines, centres de production, gigantesques fonderies volcaniques, immenses cheminées, carrières abyssales, ou encore les forteresses-ateliers des Légions Titaniques. Aucun autre monde ne peut égaler la qualité et la quantité de la production d'un Monde Forge.


L'Adeptus Mechanicus a le monopole des connaissances humaines en matière de technologie avancée, issues du Moyen-Âge Technologique. En conséquence, les Mondes Forge sont les seuls capables de produire les équipements les plus complexes employés par les armées de l'Imperium: armes, vaisseaux, machines de guerre, tanks, chasseurs et même les gigantesques Titans. Chaque Monde Forge peut produire ses propres variantes d'un même modèle d'arme ou de véhicule. Les Mondes Forge produisent également des équipements moins avancés mais tout aussi vitaux.


La population d'un Monde Forge est toujours très nombreuse: la grande majorité travaille directement dans l'industrie planétaire, les usines et les mines. L'industrialisation totale de la planète entraîne le plus souvent la destruction totale de son écosystème. L'air est saturé de gaz toxiques, et les rivières débordent de rejets nocifs libérés par les usines. Dans de nombreux cas, on a même asséché les fleuves et les océans afin de faire de la place à toujours plus d'usines. La production des Mondes Forge est en effet vitale à la survie de l'Imperium tout entier. D'anciens pactes entre l'Adeptus Mechanicus et les institutions de l'Imperium obligent en effet les différents Mondes Forges à fournir les autres planètes impériales et les armées de l'Imperium, notamment la Garde Impériale et l'Adeptus Astartes.


Certains Mondes Forge servent également de base aux Légions Titaniques. Chacune est de plus soutenue par des Légions de Skitarii, les soldats cybernétiquement améliorés du Mechanicus, qui font également office de forces de défense pour les Mondes Forges.


Voici une petite vidéo (en anglais) qui vous donne un aperçu de certains aspects d'un monde forge. Elle est tirée d'un jeu vidéo dont je vous reparlerais. Wink

avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Jeu 12 Mar 2015 - 11:06

Les mondes mortels


Les mondes de classe δτ (Delta Tau) ou Mondes mortels sont des planètes sur lesquelles la faune et la flore ont évolué de façon à être constituée presque uniquement de formes de vie très dangereuses et agressives. Ces écosystèmes sont équilibrés de façon très subtile entre une destruction continuelle et des moyens de reproduction et de croissance extrêmement rapides. La nature des mondes mortels est très hétéroclite et ceux-ci varient immensément par leur climat et leur biosphère, certaines planètes étant recouvertes d'une jungle à la faune et la flore redoutables grouillant de prédateurs et de plantes carnivores tandis que d'autres sont des étendues volcaniques. Certaines peuvent être irradiées, empoisonnées, balayées par des orages de plasma.


Certains mondes mortels s'avèrent à ce point hostiles qu'on les dit parfois possédés par une intelligence malveillante, cherchant activement à mobiliser toutes ses ressources contre les intrusions. Sur certains mondes mortels, l'intégralité de la bio-masse de la planète semble se mobiliser contre les agglomérations humaines. La population des colonies ou bases humaines qu'on trouve sur les mondes mortels varie de 1000 à 15 000 000 d'individus.


En dépit de ces dangers, certains mondes mortels ont été colonisés, bien que la vie en de tels environnements constitue un combat permanent pour la survie, qu'elle y est souvent courte et se termine en général de manière brutale. Les habitants de ces mondes font partie des meilleurs recrues de la garde impériale et des space marines, le seul fait d'avoir survécu jusqu'à atteindre l'âge adulte les situant parmi les individus les plus endurants et les plus émérites de la galaxie.


De telles planètes sont parfois riches en gisements de minerai ou de gaz, ainsi qu'en ressources animales et végétales. La Dîme Impériale est appliquée (Solution Tertius, Solution Prima).

avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Jeu 19 Mar 2015 - 16:11

Les mondes interdits


Les mondes interdits, également nommés mondes en quarantaine ou Mundis Excommunicata sont des mondes qui sont mis en quarantaine par l'Imperium pour empêcher les intrus d'y accéder ou les mystères qu'ils abritent d'en sortir. L'existence de tels mondes n'est souvent pas mise en évidence aux yeux des citoyens de l'Imperium bien qu'il en existe de nombreux à travers la galaxie. Les voyages vers ces mondes sont interdits à la plupart des vaissseaux excepté lorsqu'il s'agit d'expéditions bien informées et lourdement armées, et même ainsi, cela n'est possible qu'avec une excellente raison. Les mondes morts, les empires aliens, ou les planètes sur lesquelles des créatures du warp ont brisé la barrière entre la réalité et l'univers duquel elles proviennent sont autant d'exemples de mondes interdits, tout comme le sont les planètes infestées par une maladie s'étant répandue à travers sa population.


Certains mondes sont mis en quarantaine parce que personne ne peut établir l'origine de ce qui y a été découvert, qu'il s'agisse d'un mystérieux artefact ou d'une ancienne cité Xenos - il est généralement considéré comme préférable de rester dans l'ignorance de ce qui vit sur de tels mondes que de risquer qu'il puisse s'agir d'une menace pour l'Imperium. D'autres mondes sont mis en quarantaine parce qu'aucune des expéditions impériales qui s'y sont rendues ne sont revenues.


Les ordres d'excommunication sont la plupart du temps émis par l'Inquisition, en particulier lorsque celle-ci découvre qu'il y existe une infestation warp ou xenos qui ne peut être éliminée. Beaucoup de mondes en quarantaine comprennent des ressources qui pourraient être d'une grande utilité pour l'Imperium s'ils étaient correctement explorés et exploités, mais on ne compte plus le nombre d'histoires d'anciens mals mis au jour sur des planètes alien oubliées que peu d'adeptes tenteraient d'outrepasser une quarantaine, et particulièrement lorsqu'il s'agit d'une planète mise en quarantaine par un mandat inquisitorial.


La plupart de ces mondes sont trop dangereux pour être peuplés mais leur potentiel est trop élevé pour les soumettre à L'Exterminatus.
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Mar 24 Mar 2015 - 9:45

Les mondes paradis


Alors que les masses grouillantes de l'humanité peuvent se considérer chanceuses lorsqu'elles résident autre part que dans un taudis surpeuplé ou dans le dortoir de leur usine, quelques rares privilégiés peuvent posséder des propriétés sur l'un des mondes-paradis. De telles planètes constituent l'apanage des incroyablement riches, et c'est en de tels endroits que les plus hauts dignitaires de l'Adeptus Terra peuvent venir couler leurs vieux jours. Pour le plus grand nombre, ces mondes d'agrément tiennent cependant de la légende utopique où ne vivraient que des hédonistes indolents.


Les mondes paradis, aussi connus sous le nom de "mondes de plaisir" ou "mondes jardins", sont les terrains de jeux de la noblesse impériale. Ils sont généralement naturellement très beaux et l'occupation principale de la population de tels mondes consiste à dorloter les visiteurs impériaux importants qu'ils reçoivent, tels que des membres de maisons nobles majeures, des membres de la Navis Nobilite (navigateurs), des gouverneurs planétaires ou des officiels importants de l'ecclésiarchie tels des confesseurs ou des cardinaux, des commandants impériaux, des libre marchands.


Les mondes paradis sont souvent des hauts lieux de culture et l'activité d'une part importante de la population de ces mondes est tournée vers la production d'art, de musique et d'autres formes de divertissement. On trouve souvent des complexes de casino, des restaurants opulents et d'immenses salles de bal sur de tels mondes.


Les mondes paradis ont toutefois un coté sombre, particulièrement ceux qui cherchent à répondre aux demande de leurs invités les plus dépravés. Ainsi, ces mondes hébergent souvent un ou plusieurs cultes du chaos dédiés à Slaanesh, le Prince des Plaisirs. Le fait que l'hérésie puisse couver sous la surface de telles sociétés semble à peine surprenant lorsque les descendants de nobles lignées se mettent à tromper l'ennui en cherchant les distractions les plus sévères.


Certains mondes paradis contiennent de nombreuses villes développées et de grands centres urbains. Tous les mondes paradis sont considérés comme une sous-classe de la classe de planète dénommée "mondes civilisés".

avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Jeu 26 Mar 2015 - 11:15

Les mondes chapelle


Les mondes-chapelles sont le domaine de l'Adeptus Ministorum et correspondent souvent à des planètes autrefois foulées par l'un des nombreux saints que reconnaît le culte impérial. Celles-ci sont peuplées par des millions de prêtres et de clercs et leurs cités sont de vastes temples, mausolées ou monastères. Ces mondes font souvent l'objet d'importants pèlerinages, les fidèles affluant depuis les années-lumières alentours afin de rendre hommage aux figures historiques les plus célèbres et aux héros de l'Imperium.


La plupart des monde-chapelle appartiennent également à d'autres catégories. Par exemple, Hagia est à la fois un agri-monde et un monde chapelle et Herodor est un monde-ruche et un monde-chapelle également.


Les mondes-chapelle ont une relation forte avec les saints à qui ils sont dédiés. Ils sont souvent le lieu de leur naissance ou le lieu de leur martyr. La planète Maccabeus Quintus est un bon exemple de monde chapelle : il est dédié à Saint-Drusus qui y connut la mort puis qui se revint miraculeusement à la vie pour vaincre les ennemis de l'Empereur et ne plus jamais connaître la défaite.

avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Jeu 30 Avr 2015 - 9:28

Les mondes civilisés

L'appellation "civilisé" a quelque chose de mal approprié, car la plupart des mondes de l'Imperium sont sous la coupe de régimes parmi les plus oppressifs qu'ait jamais connu l'humanité. De tels mondes sont souvent autarciques et stables pour une large part; ce qui ne veut pas dire qu'ils ne soient pas affectés par la rébellion, simplement que les éléments séditieux sont pour l'essentiel maintenus sous la férule du gouvernement de la planète par ses agents de la loi. Les mondes civilisés ont tendance à posséder une assise technologique moyenne, bien qu'ils dépendent de mondes plus avancés pour être fournis en équipements sophistiqués tels que des vaisseaux spatiaux. Faute d'une autre classification ou d'un autre sous-type, la plupart des mondes de l'Imperium tombent dans cette catégorie.
avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Ven 1 Mai 2015 - 11:21

Les stations de recherche


Il se trouve des stations de recherche sur une multitude de mondes, établissant une présence humaine sur les planètes n'ayant autrement pas été clamées par l'Imperium et n'étant pas dirigées par un gouverneur impérial. Ces stations remplissent toutes sortes de fonction, allant de la mise à l'épreuve de nouvelles armes, jusqu'à l'étude de formes de vie dangereuses et au développement de technologies récemment redécouvertes.


D'autres sont des postes de surveillance, toujours en alerte pour déceler le moindre risque d'une invasion venue des profondeurs sombres de la galaxie.

avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  pahul le Dim 3 Mai 2015 - 11:28

Mondes chapitraux des Space Marines


Bien que certains des chapitres space marines vivent uniquement à bord de leurs flottes, la majorité d'entre eux ont la propriété exclusive d'une planète sur laquelle on trouve notamment la forteresse-monastère du chapitre.


De tels mondes servant de bases aux plus puissantes forces militaires de l'humanité sont inévitablement les mieux défendus de la galaxie.


Ces mondes sont généralement choisis parce qu'ils abritent le genre de cultures fournissant ses meilleures recrues à l'Adeptus Astartes, et bien que les space marines veillent sur elles, ils interfèrent rarement avec la vie de ces populations, préférant préserver les conditions ayant engendré leurs penchants combatifs. De nombreuses forteresses de chapitre sont par conséquent situées dans des régions inaccessibles aux natifs de ces planètes, au sommet des plus hautes chaînes de montagnes, voire sur une lune.


Dans la plupart des cas, les populations locales ignorent jusqu'à la présence des space marines, lesquels ne leur rendront visite qu'une fois environ par génération, afin de présider aux épreuves rigoureuses lors desquels les jeunes hommes tenteront de prouver leur valeur, afin de se voir retenus par les légendaires "guerriers du ciel". Sur de rares mondes, les space marines constituent à proprement parler une classe dirigeante administrant la société de façon directe, comme cela est le cas du chapitre des Ultramarines, gouvernant une région de l'espace toute entière au nom d'Ultramar.

avatar
pahul

Messages : 1611
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'univers de Warhammer 40 000

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum